États-Unis : l'administration Trump fait à nouveau appel du blocage du décret migratoire

  • A
  • A
États-Unis : l'administration Trump fait à nouveau appel du blocage du décret migratoire
L'administration Trump se lance dans une nouvelle bataille politico-judiciaire avec cet appel@ SAUL LOEB / AFP
Partagez sur :

Après le blocage du deuxième décret anti-immigration, l'administration de Donald Trump a déposé un recours devant la cour d'appel.

L'administration du président Donald Trump a une nouvelle fois fait appel, jeudi, de la suspension du décret migratoire qui interdit temporairement l'entrée aux États-Unis des réfugiés et des ressortissants de six pays musulmans.

Le recours passe devant la cour d'appel. L'appel a été déposé par le département de la Justice devant la cour d'appel pour le neuvième circuit, qui couvre quinze cours de district dans l'Ouest du pays. Cette même cour avait déjà statué lors de l'appel concernant la première mouture du décret et avait infligé un premier camouflet en justice au président républicain, plongé dans une laborieuse bataille politico-judiciaire.

Une suspension illimité du nouveau décret. Mercredi, un juge fédéral d'Hawaï, Derrick Watson, avait prolongé l'injonction bloquant le "Muslim Ban", prononcée le 15 mars et transformée en injonction préliminaire. Ce type de décision ne comporte en général pas de date d'expiration, a expliqué le procureur général d'Hawaï, Doug Chin. Cela signifie que l'administration Trump ne pourra mettre en oeuvre ce décret révisé, signé le 6 mars par le président, tant qu'il est contesté en justice.