Regain de colère après la mort d'un Noir tué près de Ferguson

  • A
  • A
Regain de colère après la mort d'un Noir tué près de Ferguson
@ Youtube / Live Streamer/@stackizshort
Partagez sur :

Un jeune Noir américain a été abattu par un officier de police. Les circonstances du drame ne sont pas encore connues, ce qui n'empêche pas la population d'exprimer sa colère. 

Les dérapages policiers sont devenus des étincelles, depuis la mort de Mickael Brown. La mort d'Antonio Martin, un jeune Noir américain abattu mardi soir par un policier à Berkeley près de Ferguson, a ravivé la colère locale. Les circonstances de ce nouveau drame ne sont pas encore clairement établies, mais des habitants se sont rassemblés sur les lieux, à deux kilomètres à peine de là où était décédé Michael Brown.

>> LIRE AUSSI : Etats-Unis : un jeune noir abattu par la police près de Ferguson

Sur place. Près de la station service où a été abattu Antonio Martin, une petite foule s'est regroupée pour manifester sa colère. Selon The Guardian, un journal britannique, ils étaient une centaine à être présents. Néanmoins, selon les dernières informations, la situation se serait calmée. 

Une journaliste locale a fait part d'arrestations sur le lieu du drame : 



Un autre reporter publie sur Twitter une vidéo où l'on voit des explosions de feux d'artifice et la foule en colère. La police aurait utilisé des bombes au poivre pour disperser la foule.  

Sur Twitter. Le hashtag #AntonioMartin est vite devenu l'un des sujets les plus discutés sur Twitter.

"C'est tellement triste, mon coeur pleure pour mon peuple noir", écrit par exemple cet internaute :

 

"Combien de vies va-t-on encore perdre avant que l'on réalise que ce pays a besoin de justice", écrit cette autre :