Etats-Unis : Ferrero rembourse 4$ par pot
Etats-Unis : Ferrero rembourse 4$ par pot

Le fabricant du Nutella a été condamné à verser plus de 3 millions de dollars à des consommateurs.

Le Nutella, produit trop gras ? Le fabricant de la pâte à tartiner vendue dans plus de 200 pays devra verser jusqu'à quatre dollars par pot acheté aux Etats-Unis, à la suite d'une action collective intentée par une mère californienne qui pensait que le Nutella était sain pour la santé.

Ferrero USA, filiale du géant italien Ferrero, paiera jusqu'à quatre dollars pour tout pot de Nutella acheté en Californie entre août 2009 et le 23 janvier 2012, ou dans le reste des Etats-Unis entre janvier 2008 et le 3 février 2012. L'accord n'inclut pas le reste du monde.

"Mieux détailler ses éléments nutritionnels"

Le groupe règlera au total 3,05 millions de dollars, en versant moins de quatre dollars par pot si le nombre de plaignants devenait trop élevé. Cette somme ne devrait guère pénaliser l'entreprise qui a réalisé des bénéfices confortables l'an dernier.

Ferrero USA s'engage aussi à "modifier certaines déclarations marketing sur le Nutella" et à mieux détailler ses "éléments nutritionnels". Les consommateurs américains vont devoir envoyer leur demande avant le 5 juillet (dans la limite de cinq pots), quatre jours avant que les tribunaux ne valident définitivement les règlements.

"Un exemple de petit déjeuner"

Athena Hohenberg, mère d'un enfant à San Diego en Californie, avait déposé plainte en février 2011 en arguant que Ferrero promouvait le Nutella comme "un exemple de petit-déjeuner équilibré et savoureux" et une pâte "plus saine qu'elle ne l'est en réalité". Les principaux ingrédients du Nutella sont le sucre, l'huile de palme, le cacao et le lait écrémé.

Elle raconte avoir été "choquée" de découvrir que sa pâte préférée était "une nourriture ni saine ni nourrissante, mais qu'elle était à peine mieux que des bonbons, et qu'elle contenait des niveaux dangereux de graisses saturées", selon sa plainte.

De son côté, Ferrero nie les accusations. "Nous pensons qu'il est dans l'intérêt de l'entreprise de résoudre ces questions, et nous avons conclu un accord avec les parties impliquées", a déclaré un porte-parole de Ferrero vendredi.

"Les mères procédurières"

La plainte de Athena Hohenberg a suscité des commentaires moqueurs dans un journal de la côte Ouest, le LA Weekly, conseillant aux "mères procédurières de Californie" de se comporter de manière responsable. "Essayez donc de faire vous-même les goûters de vos enfants", écrit le journal. "Un pot de Nutella, de temps en temps, ne fait pas de mal, si vous nourrissez vos enfants correctement. Et c'est tellement bon étalé sur une crêpe".