Etats-Unis : deux statues à la gloire des confédérés déboulonnées à Baltimore

  • A
  • A
Etats-Unis : deux statues à la gloire des confédérés déboulonnées à Baltimore
@ Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Après les manifestations des suprémacistes blancs à Charlottesville, la ville de Baltimore a décidé d'agir en déboulonnant deux statues érigées à la gloire des confédérés esclavagistes.

Deux statues à la mémoire des confédérés esclavagistes de la guerre de Sécession ont été déboulonnées durant la nuit de mardi à mercredi à Baltimore conformément aux instructions de la municipalité, rapporte le Baltimore Sun. L'une représentait le général Robert E. Lee, le chef militaire des troupes confédérées, l'autre le général Thomas "Stonewall" Jackson. Elles se trouvaient dans le Wyman Park Dell. Ces monuments aux Etats-Unis suscitent les critiques de plus en plus virulentes des mouvements antiracistes.

"Agir pour enlever ces monuments". Les violences à Charlottesville, en Virginie, samedi sont survenues à l'occasion d'une marche de suprématistes blancs venus protester contre le projet de démontage d'une statue du général Lee. Une résolution prise lundi par le conseil municipal de Baltimore explique qu'"à la suite des actes de terrorisme intérieur commis par des groupes terroristes suprématistes blancs à Charlottesville, le week-end dernier, les villes doivent agir de manière décisive et immédiate pour enlever ces monuments".

Le débat sur le retrait des monuments confédérés a été relancé en 2015 après l'attaque d'un temple méthodiste à Charleston, en Caroline du Sud, par un suprématiste blanc qui a tué neuf noirs qui se trouvaient dans le bâtiment.