Et si le Pape créait des préservatifs ?

  • A
  • A
Et si le Pape créait des préservatifs ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

L’idée a été lancée par un employé d'un ministère britannique. Il a depuis été muté.

Benoît XVI doit se rendre au Royaume-Uni en septembre prochain. Une visite historique qui mobilise visiblement le ministère britannique des Affaires étrangères. Le Sunday Telegraph a ainsi dévoilé dimanche une note interne qui liste une série de mesures à envisager pour l’occasion. Une liste qui a valu au Foreign Office de présenter des excuses...

Le mémo en question conseille ni plus ni moins au pape de lancer sa propre marque de préservatifs. Autre suggestion : à l'occasion de son voyage, Benoît XVI pourrait bénir un mariage homosexuel ou ouvrir une clinique pratiquant les avortements. Autre proposition, laconique celle-là : "s’excuser pour…" Alors que les scandales de pédophilie impliquant des prêtres se multiplient dans l'Eglise catholique, la question est évidemment sensible.

Un brainstorming qui dérape

D’où viennent ces idées ? D’une réunion de réflexion organisée au ministère britannique des Affaires étrangères. Il ne devait s’agir que d’un brainstorming sur la "visite idéale". C’est un jeune employé qui a rédigé la synthèse. Il a depuis été muté.

"Il s'agit clairement d'un document stupide qui ne représente en aucun cas la position du Foreign Office ni du gouvernement britannique", a assuré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Le ministre David Miliband s’est quant à lui dit "horrifié". "Pour nous l'affaire est close", a fait savoir dimanche soir le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi.