Et le Japon inventa le "slip déodorant"

  • A
  • A
Et le Japon inventa le "slip déodorant"
La compagnie textile a été surprise de l'engouement pour le slip déodorant.
Partagez sur :

Sa mise au point a pris des années. Initialement destiné aux hôpitaux, il a été adopté par le public.

Pouvoir soulager ses flatulences sans incommoder son entourage : tel était l'objectif de la compagnie textile japonaise Seiren qui commercialise avec succès un slip sans odeur.

"Cela nous a pris plusieurs années pour mettre au point un slip déodorant qui soit confortable tout en éliminant rapidement les odeurs fortes", explique Nami Yoshida, une porte-parole de la compagnie, elle-même surprise du succès.

"Au départ on pensait surtout vendre aux hôpitaux et maisons de santé, mais un nombre incroyable de gens se sont mis à l'acheter, notamment des hommes d'affaires qui passent beaucoup de temps à rencontrer des gens toute la journée", a poursuivi Nami Yoshida. Le secret réside dans l'inclusion de particules céramiques dans la fibre textile. Les Japonais sont très attachés à la discrétion corporelle. Ainsi des toilettes permettent-elles par exemple de couvrir des bruits jugés inconvenants par un chant d'oiseau ou le son d'une cascade.

slip