Espagne : "un wagon déchiqueté, des cadavres sur les voies"

  • A
  • A
Espagne : "un wagon déchiqueté, des cadavres sur les voies"
@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGES - Les récits de l’accident se multiplient au lendemain du déraillement d'un train en Espagne.

L’INFO. Plusieurs témoins qui étaient à bord du train ou qui ont assisté au déraillement, racontent l'accident.  Au moins 77 personnes sont mortes et environ 143 ont été blessées quand un train de voyageurs a déraillé mercredi à Saint-Jacques de Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne, plusieurs wagons sortant de la voie et s'empilant les uns sur les autres dans une scène "dantesque".

DOCUMENT SONORE EUROPE 1 : "je ne sais pas comment j'ai survécu" :



Le bruit d’une explosion. Plusieurs témoins racontent avoir entendu le bruit sourd d'une explosion. "J'ai entendu comme un coup de tonnerre. C'était comme s'il y avait eu un tremblement de terre", dit un témoin âgé de 39 ans, Francisco Otero, qui se trouvait au moment de l'accident dans la maison de ses parents, le long de la voie.

>> A lire également : la solidarité s'organise via les réseaux sociaux.

"Je suis arrivé une minute plus tard. La première chose que j'ai vue a été le cadavre d'une femme. Cela m'a beaucoup impressionné. Je n'avais jamais vu un cadavre de ma vie", ajoute-t-il. "Mais surtout, ce qui m'a le plus impressionné, c'était un grand silence. Il y avait aussi un peu de fumée et un petit incendie". "Tout cela était irréel. Il y avait des voisins qui s'approchaient, ils tentaient d'extraire les gens prisonniers des wagons, avec des pics, des masses, et finalement ils ont réussi avec une scie à main".

>> EN IMAGES : à Saint-Jacques-de-Compostelle, une scène "dantesque"

Des images d’horreur. "Il y a un wagon déchiqueté", "les cadavres sont sur les voies", raconte aussi le président de Galice, Alberto Nuñez Feijoo, décrivant une scène "dantesque". Quatre wagons étaient renversés sur la voie, dont l'un au moins complètement déchiqueté, empilé sur un autre, de la fumée et des flammes se dégageant du convoi. Un autre a été projeté en l'air, jusque sur un terre-plein au-dessus de la voie.

A bord du train. Un autre témoin, qui lui, était à bord du train lorsque celui-ci a déraillé, décrit l'accident. "Il semble que dans un virage le train ait commencé à se retourner, nous avons fait beaucoup de tonneaux et plusieurs wagons se sont empilés les uns sur les autres", décrit-il sur la radio Cadena Ser. L'accident, selon les médias, pourrait être dû à une vitesse excessive, alors que le train circulait dans une zone urbaine où la vitesse est en principe limitée.