Espagne : trois djihadistes présumés arrêtés, découverte d'armes

  • A
  • A
Espagne : trois djihadistes présumés arrêtés, découverte d'armes
@ LEX VAN LIESHOUT / ANP / AFP
Partagez sur :

Les deux hommes arrêtés à Ceuta étaient membres d'un groupe "en phase avancée de radicalisation" et faisaient preuve d'un "fort niveau de détermination" pour commettre des actes terroristes

Trois djihadistes présumés ont été arrêtés vendredi dans l'enclave espagnole de Ceuta au Maroc et à Figueras (nord-ouest de l'Espagne), et des armes découvertes lors de perquisitions menées dans la foulée, a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Un "fort niveau de détermination". Les deux hommes arrêtés à Ceuta étaient membres d'un groupe "en phase avancée de radicalisation" et faisaient preuve d'un "fort niveau de détermination" pour commettre des actes terroristes, assure le communiqué. Tous deux sont de nationalité espagnole, a par ailleurs confirmé un porte-parole du ministère. Une arme à feu et trois armes blanches ont été découvertes après l'arrestation menée par la Garde civile dans l'enclave de 87.000 habitants située juste face au détroit de Gibraltar, marquée par le chômage et la pauvreté. A Figueras, c'est un Marocain en possession de papiers d'identité néerlandais et récemment revenu sur le territoire espagnol après un passage en Turquie qui a été arrêté pour appartenance présumée à l'organisation Etat islamique (EI).

Selon le ministère, la police a pu localiser le suspect grâce à l'aide de la police néerlandaise et des services de renseignement de plusieurs pays non cités. "Les enquêteurs essayent actuellement de déterminer le degré de radicalisation de la personne arrêtée, ses liens possibles en Europe, les activités qu'il a pu mener pour le compte de l'EI et la nature de ses objectifs depuis son arrivée en Espagne", a précisé le ministère dans un communiqué.