Espagne : restauration fiasco d'un Christ

  • A
  • A
Espagne : restauration fiasco d'un Christ
L'Ecce Homo avant et après "la restauration".@ CAPTURE EL PAIS
Partagez sur :

Une octogénaire a ravagé une peinture en voulant la restaurer, provoquant un buzz mondial.

Une octogénaire a défiguré le portrait d'un Christ ornant une église du nord-est de l'Espagne qu'elle prétendait restaurer, sans autorisation, provoquant la consternation des protecteurs du patrimoine et l'hilarité des internautes espagnols.

La chevelure aux allures de pelage de singe, la bouche effacée et le nez maladroitement stylisé nés sous le pinceau de l'artiste en herbe n'ont plus rien à voir avec l'original : un "Ecce Homo" aux traits fins coiffé d'une couronne d'épines, peint aux début du 20e siècle par un artiste local comme on peut le voir sur le site El Pais. "Les explications qu'elle a données sont incohérentes: elle dit qu'elle le restaurait depuis plusieurs années et qu'elle avait dû l'abandonner avant de finir", a expliqué mercredi  le maire-adjoint de la commune de Borja, Juan Maria de Ojeda, dont dépend l'église où se trouve la peinture. L'oeuvre, réalisée dans les années 1910, n'avait pas une grande valeur artistique, a-t-il laissé entendre.