Espagne : Rajoy renonce à demander la confiance du Parlement

  • A
  • A
Espagne : Rajoy renonce à demander la confiance du Parlement
Image d'illustration@ CESAR MANSO / AFP
Partagez sur :

Le président sortant du gouvernement espagnol, le conservateur Mariano Rajoy, qui tentait depuis plusieurs semaines de former un gouvernement, a finalement renoncé vendredi à demander la confiance du Parlement.

Une nouvelle ronde de consultations. Le chef du gouvernement espagnol sortant, le conservateur Mariano Rajoy, a renoncé vendredi à tenter de former un gouvernement dans l'immédiat, faute de soutien au congrès des députés, selon un communiqué publié par le palais royal. 

Les élections législatives du 20 décembre ayant privé de sa majorité le Parti populaire (PP) de Rajoy, le roi Felipe d'Espagne a mené une journée de consultations avec les chefs des partis politiques pour tenter de sortir de l'impasse. "Sa majesté le roi lui a proposé d'être candidat à la présidence du gouvernement. Mariano Rajoy a remercié sa majesté le roi mais a décliné l'offre", a annoncé le palais, un mois après les législatives. Le roi a annoncé qu'il mènerait une nouvelle ronde de consultations pour le choix d'un candidat à la présidence.

"Je suis toujours candidat". Mariano Rajoy était pratiquement certain de ne pas obtenir l'aval des députés alors que la gauche, elle, tente de s'organiser pour prendre les rênes du pays. A l'issue de son entretien avec le souverain, le dirigeant conservateur a déclaré qu'il n'était pas actuellement en mesure de demander la confiance du Parlement mais qu'il ne renonçait pas pour autant à rechercher une majorité. "Je suis toujours candidat ,au poste de président du gouvernement, mais je ne peux pas me présenter maintenant parce que je ne dispose pas du soutien nécessaire", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.