Espagne : pourquoi le chômage baisse ?

  • A
  • A
Espagne : pourquoi le chômage baisse ?
@ Reuters
Partagez sur :

3'CHRONO - Le nombre de chômeurs a diminué au mois de décembre. Une bonne nouvelle ?

>> L'INFO. L'Espagne connaît un léger répit dans son combat dans la tempête du chômage de masse. Le nombre de personnes sans emploi a, en effet, diminué de 1,2% (soit 59.094 chômeurs) en décembre, pour revenir à 4,8 millions, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère du Travail. Il s'agit du premier mois de baisse depuis l'été dernier

• L'effet "fêtes de fin d'année". Cette "éclaircie" sur le front du chômage risque cependant d'être temporaire pour l'Espagne. Cette baisse, enregistrée en décembre, est liée principalement à la hausse des embauches dans le secteur des services pour les fêtes de fin d'année. Elle peut également s'expliquer par la réforme du code du travail du gouvernement de Mariano Rajoy. Celle-ci a permis d'embaucher mais aussi… de licencier plus facilement d'où les craintes que cette baisse soit freinée dès le mois prochain.

La secrétaire d'Etat à l'Emploi, Engracia Hidalgo, a elle-même attiré l'attention sur le caractère saisonnier de cette évolution. "La réduction du nombre de chômeurs concerne en premier lieu les catégories et les secteurs qui se comportent traditionnellement bien en décembre : les femmes, les jeunes, les personnes n'ayant jamais occupé d'emploi précédemment et le secteur des services", a-t-elle assuré dans le communiqué.

>>> A lire : Espagne : moins de portables, plus de cadavres

chomage espagne 930

© Reuters

• Un chômage toujours en hausse au 3e trimestre... La prudence est donc de mise. Ces chiffres mensuels se basent sur le nombre de citoyens qui se sont enregistrés comme demandeurs d'emploi et sont considérés comme moins fiables que le taux de chômage officiel. Selon l'Institut national de la statistique (INE), qui utilise une méthode de calcul différente, le taux de chômage a même franchi au troisième trimestre 2012 la barre historique des 25%, à 25,02% de la population active. C'est le niveau le plus élevé, après la Grèce, dans l'ensemble du monde industrialisé.

…et sur l'année. Les chiffres du chômage sur l'ensemble de l'année 2012 sont d'ailleurs tout aussi inquiétants. Le chômage reste en hausse, avec 426.364 demandeurs d'emploi supplémentaires (+9,64%) par rapport à décembre 2011, pour atteindre à 4.848.723 chômeurs. Sur l'année, près de 2.000 emplois ont été détruits, "chaque jour", en Espagne, rappelle El Pais, qui cite les chiffres du ministère de l'Emploi.

>>> A lire : La galère d’un couple espagnol

Quid de 2013 ? Le gouvernement table officiellement sur une légère baisse du chômage en 2013, à 23,3%. Mais rien n'est moins sûr. Car l'économie espagnole devrait être en récession cette année avec une contraction de son produit intérieur brut (PIB) de 1,5%, en raison notamment d'une sévère cure d'austérité budgétaire.