Espagne : les socialistes accusent Podemos de torpiller la formation d'un gouvernement

  • A
  • A
Espagne : les socialistes accusent Podemos de torpiller la formation d'un gouvernement
Pablo Iglesias, leader du mouvement Podemos@ PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Partagez sur :

Le parti socialiste espagnol a accusé vendredi la formation de gauche radicale Podemos d'avoir torpillé les négociations tripartites avec les centristes sur la formation d'un gouvernement. 

Le parti socialiste espagnol a accusé vendredi la formation de gauche radicale Podemos d'avoir torpillé les négociations tripartites avec les centristes sur la formation d'un gouvernement, plus de trois mois après les élections législatives en Espagne.

Consultation des militants. "Aujourd'hui (Pablo) Iglesias et Podemos ont claqué la porte au changement attendu par des millions d'Espagnols", a déclaré le porte-parole socialiste Antonio Hernando, après l'annonce par Podemos d'une consultation de ses militants pour rejeter le programme de gouvernement proposé par les socialistes et les centristes de Ciudadanos.

Chasser la droite du pouvoir. Les dirigeants du Parti socialiste espagnol et de Podemos, avaient annoncé la reprise de négociations pour parvenir à la formation d'un gouvernement afin de chasser la droite du pouvoir, le 30 mars. "Il y a volonté d'accord et volonté de dialogue. Nous sommes aujourd'hui plus proches d'un gouvernement de changement", avait déclaré Pedro Sanchez devant la presse, au sortir d'un entretien avec Pablo Iglesias.