Espagne : 188 migrants secourus au large de l'Andalousie

  • A
  • A
Espagne : 188 migrants secourus au large de l'Andalousie
@ Sebastien Chenal / MARINE NATIONALE / AFP
Partagez sur :

Près de 200 migrants du Maghreb et de l'Afrique subsaharienne qui tentaient de rejoindre l'Espagne à bord d'embarcations de fortune ont été secourus dans la nuit de samedi à dimanche.

Près de 200 migrants du Maghreb et de l'Afrique subsaharienne qui tentaient de rejoindre l'Espagne à bord d'embarcations de fortune ont été secourus dans la nuit de samedi à dimanche, ont annoncé les services espagnols de Sauvetage en mer.

Le détail de la situation. "Cent quatre-vingt huit personnes réparties sur sept embarcations ont été secourues par le Sauvetage maritime", a indiqué un porte-parole à l'AFP. Les secours ont pu assister samedi soir cinq embarcations à bord desquelles se trouvaient 103 Algériens, dont près de la moitié étaient mineurs, au large du port d'Almeria (sud de l'Espagne), a précisé à l'AFP un porte-parole de la Croix rouge espagnole.

Au même moment, 85 migrants subsahariens voyageant sur deux embarcations ont été secourus à une centaine de kilomètres à l'ouest. L'une des embarcations a été interceptée au large de l'île andalouse d'Alboran et l'autre dans la baie d'Al-Hoceima (nord du Maroc), selon le Sauvetage en mer. Parmi les passagers, quatre personnes ont été hospitalisées, dont deux femmes enceintes. Vendredi déjà, onze Marocains avaient tenté de rejoindre l'Espagne par cette route.

Les migrants et l'Espagne. En 2014, les autorités espagnoles ont pris en charge 3.500 migrants naviguant à bord d'embarcations de fortune, une hausse de 55% par rapport à 2013. Selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), 2.819 migrants ont rejoint l'Espagne par la mer entre janvier et le 2 octobre. En Italie, ils étaient 131.431 et 399.326 en Grèce. La majorité des tentatives d'entrée en Espagne se font en Méditerranée, à partir des côtes marocaines, mais des migrants essaient aussi de passer par la voie terrestre, par les enclaves espagnoles au Maroc de Ceuta et de Melilla.