Erich Priebke, l'ancien SS dont personne ne veut

  • A
  • A
Erich Priebke, l'ancien SS dont personne ne veut
@ REUTERS
Partagez sur :

Rome refuse de célébrer les funérailles de cet ancien officier nazi, condamné pour l'exécution de 335 otages.

L'INFO. La municipalité de même que les instances catholiques de Rome ont fait connaître dimanche leur opposition à des funérailles pour le criminel de guerre Erich Priebke, mort vendredi à l'âge de 100 ans.

Condamné à la réclusion à perpétuité. L'ancien officier nazi, condamné pour l'exécution de 335 otages en mars 1944 aux Fosses ardéatines, avait été condamné en 1998 à la réclusion à perpétuité et assigné à résidence dans un appartement de la capitale italienne. Ignazio Marino, le maire de gauche de Rome, a estimé que l'enterrer à Rome serait une insulte pour la ville. "Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher l'inhumation d'Erich Priebke à Rome", annonce-t-il dans un communiqué diffusé dimanche.
Pas de transfert vers l'Argentine. De son côté, l'Eglise catholique a annoncé qu'il n'y aurait pas de cérémonie religieuse à sa mémoire. "Aucune messe de funérailles n'est prévue dans une église de Rome pour Erich Priebke", a déclaré Walter Insero, porte-parole du vicariat de Rome, dans les colonnes du quotidien catholique Avvenire. Le gouvernement argentin a indiqué qu'il n'autoriserait pas le transfert de sa dépouille en Argentine, où son épouse est enterrée.

>> A lire également : l'Allemagne traque toujours ses nazis.

Extradé en Italie. Priebke, qui commandait les troupes SS chargées de l'exécution en représailles à la mort de 33 soldats allemands tués par des partisans italiens, s'était réfugié après la guerre en Argentine. Après une interview accordée à une chaîne de télévision américaine dans laquelle il reconnaissait avoir joué un rôle dans le massacre, l'ancien capitaine SS avait été extradé en Italie. Son avocat, Paolo Giachini, a déclaré dimanche à Reuters que sa famille demanderait à ce qu'il soit enterré à Rome.