Entre Elton John et Dolce & Gabbana, la guerre est déclarée

  • A
  • A
Entre Elton John et Dolce & Gabbana, la guerre est déclarée
@ AFP/Montage : Europe 1
Partagez sur :

BOYCOTT - La polémique entre le chanteur Elton John et les stylistes de la marque de vêtements, Dolce & Gabbana, n’en finit plus de monter. On vous résume la controverse. 

•Acte 1 : Demenico Gabbana : les enfants nés par fécondation in vitro sont “synthétiques”  

Jeudi 12 mars, Demenico Dolce et Stefano Gabbana, les deux stylistes de la marque italienne, Dolce & Gabbana, donnent une interview dans Panorama, un journal italien. Demenico Dolce y explique que les enfants conçus par fécondation in vitro sont "synthétiques". Il précise : "on naît avec un père et une mère. Du moins, c’est comme ça que ça devrait se passer, et c’est pour cette raison que je ne suis pas très convaincu par les enfants nés de la chimie, les bébés synthétiques, les utérus à louer, le sperme choisi sur catalogue". 

• Acte 2 :  Elton John appelle au boycott de Dolce & Gabbana

A la lecture de cet article, Elton John, homosexuel et père de deux enfants nés d’une mère porteuse, décide de réagir sur son compte Instagram trois jours plus tard. Outré par les propos de Demenico Dolce, il interpelle le styliste, lui aussi homosexuel : "comment osez-vous qualifier mes deux magnifiques enfants de ‘synthétiques’". “Votre pensée archaïque est complètement dépassée, comme vos collections”, poursuit le chanteur qui conclut :  "je ne porterai plus jamais de Dolce & Gabbana" avant de lancer le hastag #BoycottDolceGabana. 



• Acte 3 : Dolce & Gabbana contre-attaque et fait polémique en utilisant le visuel de "je suis Charlie"

Le lendemain, Stefano Gabbana contre-attaque dans le journal italien, Corriere della Serra. "Je ne m’attendais pas à cela de la part d’une personne que je pensais intelligente comme Elton John", commence le styliste qui explique avoir répondu à la star sur Instagram par un mot : "fasciste". Sur Instagram justement, Stefano Gabbana décide d’aller plus loin en publiant une photo sur son compte inspirée du visuel de "Je suis Charlie". On peut y lire : "contre la fausse information, je suis D&G". 









❤️❤️❤️



Une photo publiée par stefanogabbana (@stefanogabbana) le 

Une publication qui déclenche le dégoût et la colère des internautes dans les commentaires laissés. 
• Acte 4 : les internautes et les célébrités prennent parti

Entre-temps, les internautes s’écharpent sur les réseaux sociaux entre les partisans d’Elton John et ceux de la marque italienne. La Manif pour Tous a, par exemple, relayé sur Twitter les déclarations dans la presse des stylistes de Dolce & Gabbana. Mais de l’autre côté, l’appel d’Elton John n’est pas resté sans réponse. De nombreuses célébrités se sont manifestées en sa faveur. C’est le cas de Victoria Beckham qui envoie "tout son amour aux enfants d’Elton John ainsi qu’à tous les enfants nés par fécondation in vitro". La chanteuse Courtney Love a elle annoncé avoir rassemblé tous ses vêtements Dolce & Gabbana : "je veux les brûler", a-t-elle écrit sur Twitter. 























>> LIRE AUSSI - Rien ne va plus entre Dolce & Gabbana et Milan 

>> LIRE AUSSI - Fraude fiscale : Dolce & Gabbana condamnés