Cinq employés, dont trois étrangers, ont été enlevés dans le nord de la Colombie par des membres présumés de l'ELN (Armée de libération nationale), la seconde guérilla du pays, a annoncé vendredi un responsable militaire.

"Un groupe de 20 à 25 bandits de l'ELN ont fait irruption et enlevé cinq personnes, un Canadien, deux Péruviens et deux Colombiens" travaillant pour une société colombienne d'exploitation de ressources aquatiques, située dans le département de Bolivar, a déclaré à la presse le général Alejandro Navas, commandant des forces militaires colombiennes.