En Somalie, sept morts dans l'attaque d'un restaurant à Mogadiscio

  • A
  • A
En Somalie, sept morts dans l'attaque d'un restaurant à Mogadiscio
Image d'illustration@ MOHAMED ABDIWAHAB / AFP
Partagez sur :

Ce restaurant situé sur le front de mer avoisine celui qui avait été attaqué en janvier sur la plage du Lido, causant une vingtaine de morts. 

Sept personnes - cinq civils et deux membres des forces de sécurité - ont été tuées jeudi soir dans l'attaque d'un restaurant du bord de mer à Mogadiscio par un commando d'insurgés islamistes shebab, a-t-on appris vendredi de sources officielles.

Deux assaillants shebab tués. "Neuf personnes ont été tuées dans l'attaque, dont deux assaillants shebab", a déclaré le porte-parole de la ville de Mogadiscio, Abdifatah Halane. Un responsable policier de la ville cité par l'agence de presse nationale somalienne (Sonna) a confirmé ce bilan, précisant que cinq civils et deux membres des forces de sécurité avaient péri dans l'attaque. "Tous les assaillants ont été abattus et le restaurant est à présent sous le contrôle total des soldats du gouvernement", a assuré le colonel Bishaar, commandant de police pour la région administrative de Banadir, qui englobe Mogadiscio.

Capture d'un membre du commando. "L'attaque terroriste a fait neuf morts, dont cinq civils, deux membres des forces de sécurité et les deux autres appartiennent à la milice (les shebab, ndlr) qui a mené l'attaque", a-t-il ajouté, selon des propos rapportés par la Somali National News Agency (Sonna). Deux autres personnes ont été blessées, a-t-il précisé, et un troisième membre du commando, soupçonné d'être le kamikaze qui a fait exploser une voiture piégée au début de l'attaque jeudi soir, a été capturé blessé par les autorités somaliennes.

Un restaurant de front de mer. Jeudi soir, les autorités avaient présenté le suspect à la presse, le visage bandé, allongé sur un lit d'hôpital. L'attaque de jeudi soir a une nouvelle fois visé un restaurant populaire du front de mer de Mogadiscio, le Banadir Beach. Restaurant, habituellement fréquenté par de jeunes couples et des officiels somaliens. Fin janvier, les insurgés avaient déjà attaqué un restaurant de la plage du Lido, non loin du restaurant visé jeudi soir, faisant une vingtaine de morts.