EN IMAGES - La nuit qui a vu triompher Donald Trump

  • A
  • A
EN IMAGES - La nuit qui a vu triompher Donald Trump
La joie chez les supporters de Donald Trump, les larmes dans le camp démocrate. @ Montage AFP
Partagez sur :

Le républicain Donald Trump a remporté l’élection américaine mercredi, au terme d’une nuit totalement imprévisible. 

48 HEURES 100% USA

Huit ans après l'élection de Barack Obama, premier président noir, qui avait suscité une immense vague d'espoir à travers le pays, les Etats-Unis entrent dans une nouvelle ère avec l’élection du candidat populiste Donald Trump. Ce milliardaire imprévisible, que personne n'avait vu venir, avait promis lundi un "Brexit puissance trois", référence au vote surprise des Britanniques pour sortir de l'Union européenne. Ce qui semblait impossible il y a encore quelques jours est devenu réel au fil des heures. Revivez cette nuit américaine en images.

Premiers résultats pour Trump. Il est 1h du matin en France quand les premiers résultats tombent, mercredi. Le candidat républicain remporte le Kentucky (8 grands électeurs), l'Indiana (11) et la Virginie-Occidentale (5 grands électeurs). De son côté, sa rivale démocrate Hillary Clinton doit se contenter du minuscule Vermont (3 grands électeurs). Devant la Trump Tower, à New York, les fans du candidat républicain apprécient. 

Supporters-Trump-3

L’incrédulité s’installe… Au fil des heures, les résultats tombent et Donald Trump accumule les victoires et les grands électeurs. Vers 3h20, tout bascule. Depuis des semaines, le baromètre du New York Times donnait 10-15 % maximum de chance à Donald Trump de l'emporter. Mais ça, c'était avant. A ce moment précis de la nuit de mardi et mercredi les courbes s’inversent et l’inquiétude se lit sur les visages des supporters d’Hillary Clinton, au Jacob K. Javits Convention Center. 

Supporters-démocrates-3

... puis l’inquiétude. Il est un peu moins de 5h du matin (en France) quand la Floride tombe dans l’escarcelle du milliardaire. Après avoir déjà remporté deux des swing states les plus importants, la Caroline du Nord et l'Ohio, sa victoire est officielle en Floride. Dans le QG de campagne d’Hillary Clinton, l’incrédulité a cédé le pas à l’inquiétude.

Supporters-démocrates-2

Le camp Trump commence à y croire. Dans l’autre camp, dans la Trump Tower, les militants républicains commencent à y croire. Certains sortent dans les rues de New York et assènent des discours de revanche. "Vous vous souvenez ce qui est arrivé avec le Brexit ? La même chose va arriver ici. Vous avez vu les résultats ? Ok, rien n'est fait pour l'instant mais l'Amérique va s'élever", glisse l'un des plus fervents soutiens du milliardaire.

Supporters-Trump-2

Rien n’arrête Trump. Le magnat américain empile les victoires dans des Etats clés comme la Géorgie (18 grands électeurs) et la Pennsylvanie (20 grands électeurs). Comme prévu, les Républicains conservent la majorité au Sénat, après avoir confirmé leur majorité à la Chambre des représentants. A 7h45 (heure de Paris), il n’est plus qu’à quelques pas de la Maison-Blanche.

Supporters-Trump

Hillary Clinton ne veut pas s’exprimer. Il est un peu plus de 8h du matin (2h du matin à New York) quand John Podesta, le directeur de campagne d’Hillary Clinton, se présente devant les militants démocrates. Il annonce que la candidate ne s’exprimera pas, les résultats de plusieurs Etats étant trop incertains. "Nous n'aurons rien à dire de plus ce soir", ajoute-t-il. Applaudissements dans la salle. Certains veulent encore y croire dans le camp démocrate.

Podesta

L’espoir est terminé, Donald Trump est élu. Après une grosse demi-heure de flottement et d’incertitude, CNN annonce qu'Hillary Clinton a finalement appelé Donald Trump pour reconnaître sa défaite. L’espoir a été de courte durée dans le camp démocrate.

Supporters-démocrates

Trump prononce son premier discours de Président. Dans une ambiance totalement déchaînée, Donald Trump arrive sur scène en compagnie de ses proches et sa famille. "Je viens de recevoir un appel de Madame la secrétaire d'Etat Clinton", lâche le nouveau président des Etat-Unis avant de lui rendre un bref hommage. "Elle nous a félicité pour notre victoire, et je l'ai félicitée pour cette campagne où elle s'est battue très vaillamment". Donald Trump promet aussi d’être "le président de tous les Américains". Un défi immense, tant le pays semble profondément divisé après cette campagne particulièrement houleuse. 

 
Trump