En Crimée, l'armée russe s'impose sur son nouveau territoire

  • A
  • A
En Crimée, l'armée russe s'impose sur son nouveau territoire
Les marins du Kostiantyn Olchanski retournent à terre.@ Reuters
Partagez sur :

LE DERNIER DES DERNIERS - Le dernier navire ukrainien a été pris d'assaut par la marine russe, dans le lac Donouzlav, en Crimée.

L'INFO. C'était le dernier bateau battant pavillon ukrainien. Les forces russes ont attaqué mardi un navire en Crimée, a annoncé un porte-parole du ministère ukrainien de la Défense, Vladislav Seleznev. Depuis le rattachement de la Crimée à la Russie, les forces russes s'imposent dans l'ancienne région ukrainienne.

Une première tentative avortée. Mardi, les assaillants russes sont montés à bord du dragueur de mines ukrainien Tcherkassi, sur le lac Donouzlav. L'équipage s'est barricadé à l'intérieur du navire. Selon un marin ukrainien à bord entré en contact avec le journal en ligne Ukraïnska Pravda, les assaillants sont arrivés à bord de deux vedettes rapides, tandis que des hélicoptères survolaient le lac.

Lundi, les forces russes s'étaient emparées du grand navire de débarquement Kostiantyn Olchanski. Elles avaient au même moment déjà essayé d'aborder le Tcherkassi, sans succès.

Bloqués sur le lac. Les navires ukrainiens étaient bloqués sur le lac Donouzlav, la flotte russe ayant coulé deux de ses propres bateaux dans le passage conduisant vers la mer Noire. 

Après s'être emparés par la force lundi à l'aube d'une base d'infanterie de marine à Feodossia, les Russes ont quasiment achevé la prise de contrôle de la Crimée. Dans la nuit de dimanche à lundi, entre 60 et 80 fusiliers marins ukrainiens ont été capturés et leurs commandants emmenés en hélicoptère à l'issue d'une attaque de cette base marine. 

A Sébastopol, le maire de la ville a, de son côté, décidé de dissoudre la milice pro-russe, indiquant que "la révolution était terminée". Alexeï Tchali, à la tête de la ville, a signé un décret qui a mis fin "au fonctionnement des unités de milice populaire", qui "ne sont plus utiles".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

OU EST LA VERITE - Manoeuvres à la frontière ukrainienne : la Russie dément

ACTU - Sanctionnée, la Russie riposte

GEOPOLITIQUE - La Crimée est officiellement russe

ANALYSE - Pour contrer la Russie, le G8, une arme de dissuasion massive ?