En cas de Brexit, le Royaume-Uni devrait payer des milliards en droits de douane

  • A
  • A
En cas de Brexit, le Royaume-Uni devrait payer des milliards en droits de douane
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Si le Royaume-Uni sortait de l'UE, les exportateurs britanniques risqueraient d'avoir à payer plus de 7 milliards d'euros de droits de douane par an.

Les exportateurs britanniques risquent de payer 5,6 milliards de livres (7,2 milliards d'euros) par an de droits de douane supplémentaires si le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, prévient mardi le directeur général de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Des accords à négocier. Lors d'un discours qu'il doit prononcer à Londres, Roberto Azevedo souligne qu'en cas de Brexit, le Royaume-Uni devra négocier de nouveaux accords commerciaux avec l'UE et avec les 58 pays liés au bloc continental par un accord de libre-échange. "Ceci entraînerait probablement des négociations. Dans l'intervalle, le commerce continuerait mais dans des termes peut-être plus mauvais. Il est très probable qu'il coûterait plus cher au Royaume-Uni de commercer avec les mêmes marchés", prévient Roberto Azevedo, à 16 jours du référendum sur le maintien ou non du pays dans l'UE.

"En conséquence, les exportateurs britanniques risqueraient d'avoir à payer jusqu'à 5,6 milliards de livres chaque année en droits de douane sur leurs exportations", avertit le directeur général de l'OMC. Les droits de douane risqueraient en effet d'augmenter pour les exportations de biens "Made in Britain" à destination des 27 pays qui resteraient dans l'UE, ainsi que vers les 58 pays liés à l'UE par un accord.