En Californie, le feu ne cesse de s'étendre

  • A
  • A
En Californie, le feu ne cesse de s'étendre
Partagez sur :

L'incendie qui a déjà causé la mort de deux pompiers et détruit 42.000 hectares continuait de se propager lundi.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les incendies en Californie ont doublé en importance. Selon le dernier bilan établi lundi après-midi, plus de 42.000 hectares sont partis en fumée en six jours. Et les flammes continuent de s'étendre à toute vitesse et de tous les côtés.Le feu touche des secteurs couverts de végétation haute, donc facilement inflammable, qui n'ont pas été la proie d'incendies depuis plus de 40 ans.

Voici une carte interactive mise en ligne par le Los Angeles Times, qui permet de suivre l'évolution du sinistre :


Le L.A. Times publie sur son site des photos postées par les internautes :

incendies_montage_600x450

Deux pompiers ont été tués dimanche alors qu'ils luttaient contre l'incendie. Leur véhicule a quitté la route pour une raison encore inconnue et s'est écrasé en contrebas, au sud de la ville d'Acton. Plus de 2.500 pompiers restent mobilisés alors qu'une vingtaine d'habitations ont déjà été détruites et que 12.000 maisons directement menacées été évacuées. "Beaucoup de gens pensent qu'ils doivent rester chez eux pour protéger leur maison, mais certains le paient cher", a mis en garde le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger.

Les flammes menacent même le centre de transmissions du Mont Wilson, indispensable pour les forces de l'ordre. Regardez la progression du feu, en l'espace de deux heures, dimanche soir :

"L'air est irrespirable. Je suis chez moi, toutes portes fermées", a raconté Julie Higounet, une Française habitant à Los Angeles, jointe lundi matin, par Frédéric Nicolas sur Europe 1 :


Ces incendies, qui font rage depuis mercredi en Californie, sont "totalement hors de contrôle", avait reconnu lundi matin Arnold Schwarzenegger. Le feu était entretenu jusque là par des températures très élevées. Les pompiers redoutent désormais le vent.