Elle simule un cancer pour de l’argent

  • A
  • A
Elle simule un cancer pour de l’argent
@ CAPTURE D'ECRAN NBC10 PHILADELPHIA
Partagez sur :

Cette mère de famille américaine a été dénoncée par sa sœur qui a fini par découvrir la supercherie.

Elle a dupé tous ses proches. Lori Stilley, une mère de famille américaine a été arrêtée mercredi à Delran, dans le New Jersey, après avoir fait croire pendant des mois qu’elle était atteinte d’un cancer afin de se marier et de récolter de l’argent pour son soi-disant traitement. Poursuivie pour "vol par tromperie" après avoir été dénoncée par sa soeur, elle aurait levé plus de 10.000 dollars pour payer son traitement, rapporte le Huffington Post.

C’est en février 2011 que Lori Stilley annonce à sa famille et à ses amis qu’elle est atteinte d’un cancer de la vessie, à un stade assez avancé. Cette mère de deux enfants de 7 et 12 ans explique qu’elle va devoir subir un "traitement" lourd, avec de la radiothérapie et de la chimiothérapie. Elle affirme aussi qu’elle n’est pas couverte par une assurance maladie.

Sa sœur récolte de l’argent

Lisa DiGiovanni, sa seule sœur, "complètement bouleversée", ne ménage pas ses efforts et parvient à récolter de l’argent pour l’aider, confie-t-elle à ABC News. Sur Facebook et sur son site personnel, Lori s’étend largement sur sa maladie, mais parle curieusement assez peu de son traitement. Elle refuse aussi de laisser ses proches l’accompagner à ses rendez-vous médicaux. "Elle disait qu’elle préférait y aller seule", raconte sa sœur.

La soeur de la fausse malade s'est confiée à ABC News (en anglais) :





En avril, la malade imaginaire annonce à Lisa que le cancer est en phase terminale et lui confie ses deux rêves. "Elle m’a dit : ‘Je ne souhaite que deux choses : atteindre mes 40 ans et épouser Bill’", son ami. "Je lui ai répondu que je ne pouvais pas faire en sorte que le mois d’octobre arrive plus vite, mais qu’en revanche je pouvais organiser un mariage", poursuit Lisa.

Elle dit à ses enfants qu’elle va mourir

Autour de Lori, la solidarité s’organise. Ses amis se relaient pour lui préparer ses repas. Lori va jusqu’à écrire un livre sur sa maladie, publiée sur Internet et dont les ventes lui rapportent plus de 3.000 dollars, selon la chaîne NBC10.

Lori affirme à ses proches en novembre qu’elle doit entrer dans un établissement de soins palliatifs. Elle explique à ses enfants qu’elle va mourir et "devenir un ange". Mais les premiers soupçons émergent quelques jours plus tard, quand Lori affirme que ses tumeurs sont en train de disparaître. Cette guérison miraculeuse déconcerte son entourage, à commencer par sa sœur, qui la met en face de ses contradictions.

Des mensonges "cruels"

"J’ai demandé à l’accompagner chez le médecin, car tout cela me semblait absurde, et elle s’est mise en colère contre moi", explique Lisa. Ses soupçons confirmés, elle finit par tout raconter à la police. "Je l’ai fait pour qu’elle soit aidée, et pour ma nièce et mon neveu", se défend Lisa.

Après son arrestation, Lori Stilley a été libérée sous caution. Son avocat assure qu’elle n’a rien fait de mal. Le procureur, lui, estime que les mensonges "cruels" de la mère de famille "vont bien au-delà du délit". Quant à Lisa, elle est persuadée que sa sœur a agi non pas par appât du gain, mais pour "attirer l’attention sur elle".