"Elle devait fêter ses 32 ans"

  • A
  • A
"Elle devait fêter ses 32 ans"
@ REUTERS
Partagez sur :

Emilie Poucan est la seule victime française du crash de Tripoli. Son amie témoigne.

Elle devait fêter son 32e anniversaire mercredi. Emilie Poucan, attachée de presse d'Amaury Sport Organisation (ASO), propriétaire notamment du Tour de France cycliste et du rallye Dakar, fait partie des 103 victimes de l'accident d'avion survenu mercredi à Tripoli.

La jeune Angevine, seule Française présente dans l’avion, rentrait de vacances en Afrique du Sud où elle était venue voir l’une de ses meilleures amies.

Entière et généreuse

"Elle était entière, honnête dans son métier, très professionnelle" précise son amie Armelle. Depuis plusieurs années, la jeune femme était surnommée la "Madame Solution" du Dakar pour son travail d'attachée de presse du rallye.

"Je n’avais pas trop le moral, elle était venue en Afrique du Sud pour me changer les idées, voir comment la Coupe du monde se préparait" confie son amie. "C’était une amie très proche" poursuit la jeune femme, bouleversée par sa disparition. "Elle était toujours là pour nous".

Ecoutez son témoignage :

La jeune femme, décrite comme "généreuse et toujours disponible " semblait très entourée. Ses plus proches lui ont laissé des messages sur ses comptes Facebook et Twitter.

104 personnes, 93 passagers et 11 membres d'équipage, se trouvaient à bord de l'avion d'Al Afriqiyah qui s'est écrasé mercredi matin à Tripoli. Seul un garçon néerlandais de 8 ans a survécu. 61 de ses compatriotes ont péri dans l'accident.