Présidentielle US : un nouvel enregistrement pourrait empirer la situation de Trump

  • A
  • A
Présidentielle US : un nouvel enregistrement pourrait empirer la situation de Trump
La campagne de Donald Trump pourrait bien basculer une nouvelle fois avec un deuxième enregistrement@ Jessica Kourkounis / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Après ses propos sexistes sur les femmes, Donald Trump est sous la menace d'un enregistrement contenant des propos racistes.

Le deuxième débat télévisé qui a opposé Donald Trump à Hillary Clinton a été placé sous le signe des attaques personnelles mais le candidat républicain a réussi à se contenir. Pourtant, sa campagne est plus que jamais menacée. Un nouvel enregistrement contenant cette fois des propos racistes pourrait faire basculer encore son électorat.

La semaine dernière, une vidéo datant de 2005 a révélé des propos sexistes tenus par Donald Trump. Un scandale qui lui a fait perdre de nombreux soutiens. Et cela ne ferait que commencer (#justthebeginning) d'après Bill Pruitt, le producteur de l'émission The Apprentice dans laquelle le milliardaire s'était illustré comme coach d'entrepreneurs, dans un tweet posté samedi.



Une amende de 5 millions de dollars en cas de divulgation. Dans l'un des enregistrement non diffusé, Donald Trump aurait employé le mot très péjoratif "nigger" ("nègre"). Une version accréditée par Christine Nee, une ancienne d'Hollywood, qui relaye les propos rapportés par les employés. "Je n’ai pas les enregistrements. J’ai signé un contrat avec Burnett [le producteur britannique créateur de l’émission], et en cas de fuite, il y a une amende de 5 millions de dollars."

Une amende pour laquelle une campagne de financement participatif a d'ors et déjà été lancée. David Brock, soutien d'Hillary Clinton depuis 2015, a affirmé à Buzzfeed : "Si 5 millions est le prix pour faire imploser Trump, où est-ce que je signe ?"

De nouveaux propos sexistes. Par ailleurs l'agence AP révèle que Donald Trump classait les candidates selon leur tour de poitrine et ne se serait pas gêné pour parler ouvertement de celles avec lesquelles il aimerait avoir une relation sexuelle.