"El Chapo" Guzman trahi par un tweet de son fils ?

  • A
  • A
"El Chapo" Guzman trahi par un tweet de son fils ?
@ RONALDO SCHEMIDT / AFP
Partagez sur :

Joaquim "El Chapo" Guzman est en cavale depuis sa spectaculaire évasion d'une prison mexicaine en juillet. 

Joaquim Guzman s'était évadé en juillet dernier et il pourrait de refaire pincer... à cause de son fils. Alfredo Salaza Guzman, 29 ans, a en effet posté sur Twitter une photo où il serait accompagné de son père, "El Chapo", baron mexicain de la drogue, arrêté en 2014 après 13 ans de cavale, rapporte Le Point.

Une moustache suspecte. Sur le tweet, Alfredo Salazar Guzman, aussi recherché par la police pour trafic de drogue, apparaît au centre de la photo accompagné de deux personnes dont les visages sont masqués par des dessins. Mais le visage de gauche n'est que partiellement masqué, laissant visible le bas du visage orné d'une moustache. Un visage qui pourrait appartenir à "El Chapo". Le message a de quoi éveiller les soupçons de la police : "je suis bien ici ! Vous savez déjà avec qui je suis...". 



Costa Rica. Problème : la géolocalisation n'ayant pas été désactivée, on sait que la photo a été prise au Costa Rica. La police locale, saisie du dossier, va mener l'enquête. "Nous sommes en train de vérifier ces informations. Mais pour le moment nous ne savons pas si El Chapo est dans notre pays", explique le chef de la police costaricienne au journal La Nacion

Tête mise à prix. L'évasion de juillet n'était pas la première puisque 'El Chapo" s'était déjà échappé d'une prison de haute sécurité en 2001, caché dans un panier à linge sale. Après 13 ans de traque, des militaires étaient parvenus à le capturer en février 2014 lors d'un raid nocturne dans la station balnéaire de Mazatlan, dans l'Etat de Sinaola. Joaquim Guzman, 58 ans, était alors considéré comme le baron de la drogue le plus recherché au monde, à la tête d'un puissant cartel. Sa tête avait été mise à prix 5 millions de dollars par les Etats-Unis et plus de 2,2 millions par le Mexique.