Egypte : ressortissants, comment réagir ?

  • A
  • A
Egypte : ressortissants, comment réagir ?
Un "vendredi de la colère". C'est ce qu'ont promis les Frère musulmans en Egypte, appelant des millions de leurs partisans à descendre dans les rues.@ Reuters
Partagez sur :

Couvre-feu, quartiers à éviter, numéros à contacter… Le point sur les consignes face aux violences.

Un "vendredi de la colère". C'est ce qu'ont promis les Frère musulmans en Egypte, appelant des millions de leurs partisans à descendre dans les rues. Douze morts ont déjà été recensés dans la journée. Un appel qui intervient seulement deux jours après un assaut sanglant des forces de l'ordre contre les rassemblements islamistes qui a fait 623 morts. En réaction, certains pays comme les États-Unis ou l'Algérie ont demandé à leurs ressortissants de partir. D'autres, dont l'Allemagne, l'Italie, la Grande Bretagne et la France, n'en sont pas encore là mais prodiguent des consignes strictes pour éviter que les ressortissants soient touchés par les violences.

>> Dans ce contexte tendu, qui ont poussé les autorités locales à décréter l'état d'urgence mercredi, comment doivent réagir les ressortissants français ?

Couvre feu.  Il a été imposé dans plusieurs villes, dont le Caire, Guiza et Alexandrie, et doit durer un mois. Depuis le 14 août, personne ne doit sortir après 21h et jusqu’à 6h du matin (heure locale).

>>Des consignes de sécurité sont publiées et actualisées régulièrement sur le site internet de l’ambassade de France en Egypte

Evitez les manifestations. "Les lieux de rassemblement habituels au centre-ville du Caire, tels que la place Tahrir (où se trouve le musée égyptien), la mosquée de Rabea Al Adaweya à Medinat Nasr, le quartier de l’Université du Caire et les abords des bâtiments officiels doivent impérativement être évités, y compris autour de la présidence de la République à Héliopolis", écrit le Quai d'Orsay vendredi sur son site.

Ne pas sortir ce week-end. L'ambassade de France en Egypte conseille par ailleurs fortement de ne pas du tout mettre le pied dehors les 15, 16 et 17 août, dans un "contexte volatile" se traduisant notamment par un suspension partielle du trafic ferroviaire et de certains axes routiers du Caire.

Evitez le Sinaï. Le ministère des Affaires étrangères fait également état d'un fort risque de terrorisme. "Plus que jamais, il est formellement déconseillé de circuler à l’intérieur de la péninsule du Sinaï où des cas d’enlèvements crapuleux ont été signalés à plusieurs reprises récemment", détaille Quai d'Orsay. "Les déplacements par avion doivent être systématiquement privilégiés. Il convient d’éviter toute excursion, y compris vers le monastère de Sainte-Catherine, et de s’en tenir strictement aux seules activités balnéaires. Les déplacements de nuit, y compris entre les stations balnéaires, doivent être proscrits." Le ministère "déconseille fortement" le nord du Sinaï, tout particulièrement.

Restez en alerte. "Les lieux de passage des cortèges et des sit-in doivent être évités dans toute la mesure du possible. Il convient d’avoir à l’esprit que des rassemblements peuvent aussi se former de manière impromptue, ce qui implique une vigilance renforcée. Les barrages mis en place, fixes ou mobiles, sont en outre des points de friction autour desquels des troubles sérieux peuvent se déclencher à tout moment. Des manifestations inopinées et violentes sont organisées dans plusieurs quartiers du Caire et en province", prévient également le site de l'ambassade.

Restez neutres. Pour avoir le plus de chance possible d'éviter les dégâts collatéraux des  violences, l'ambassade incite par ailleurs à maintenir "une stricte neutralité s’agissant des événements en cours en cours".

Pour les autres, évitez l’Égypte. À l'instar de la plupart des pays européens, le Quai d'Orsay déconseille fortement  de voyager à destination de l'Egypte. "Tout voyage est déconseillé jusqu’à nouvel ordre, sauf raison impérative", insiste le ministère des Affaires étrangères sur son site.

Un numéro de téléphone. Pour toute question urgente, l'ambassade a mis à disposition un numéro de téléphone pour joindre le Consulat général au Caire (20 12 22 10 41 33) et l’ambassade de France (20 2 35 67 33 10).