Egypte : comment l'armée a destitué Morsi

  • A
  • A
Egypte : comment l'armée a destitué Morsi
@ Reuters
Partagez sur :

RETOUR SUR - Le président égyptien a dénoncé mercredi un "coup d’État complet".

#L'ESSENTIEL :

- L'armée a informé Mohamed Morsi qu'il n'était plus président. Détenu par l'armée, il va être remplacé par le chef de la Cour constitutionnelle.

- Le président dénonce un "coup d’État complet" et affirme qu'il est le président "élu d’Égypte".

-  La Constitution égyptienne a été provisoirement suspendue.

- L'armée s'est déployée.

>>> Europe1.fr revient sur les principaux événements de la journée de mercredi :

armee morsi 930

© Capture

L'armée écarte Morsi. La Constitution égyptienne a été provisoirement suspendue et le président Mohamed Morsi va être remplacé à la tête de l’État par le président de la Cour constitutionnelle, Aldy Mansour, a annoncé mercredi le chef de l'état-major de l'armée égyptienne. Dans une déclaration à la télévision, le général Abdel Fattah al Sisi a annoncé que l’Égypte allait être dirigée par un gouvernement d'experts et qu'une commission serait chargée de réviser la Constitution.

>>> ZOOM :Quelle feuille de route pour l’Egypte ?

Le chef d'état-major a appelé de ses vœux l'organisation d'une élection présidentielle et d'élections parlementaires ainsi qu'à la création d'un comité de réconciliation nationale incluant les mouvements de la jeunesse. Abdel Fattah al Sisi a prévenu que l'armée et la police répondraient à toutes les violences.

Morsi, espace,

© REUTERS

• Morsi veut résister pacifiquement. Mohamed Morsi a été transféré jeudi à l'aube au ministère de la Défense. L'armée a confirmé à l'AFP que le président déchu était détenu "de façon préventive". Mercredi, il avait dénoncé mercredi un "coup d'Etat complet", après l'annonce par le chef de l'armée qu'il était écarté du pouvoir. "Les mesures annoncées par le commandement des forces armées représentent un coup d'Etat complet, rejeté catégoriquement par tous les hommes libres de notre pays", avait-t-il déclaré sur Twitter. Un de ses proches collaborateurs avait déclaré de son côté que Mohamed Morsi appelait les Egyptiens à "résister pacifiquement à ce coup d'Etat, comme il le fera lui-même".



Peu après, Mohamed Morsi avait diffusé un message vidéo dans lequel il affirme qu'il est "le président élu d’Égypte". Il avait également "demandé au peuple de défendre (sa) légitimité".

Interdits de quitter le territoire. Le président Mohamed Morsi et plusieurs dirigeants des Frères musulmans ont été interdits de quitter l’Égypte mercredi, dans le cadre d'une enquête sur une affaire d'évasion de prison en 2011, ont indiqué des sources de sécurité.

Explosion de joie au Caire. Après l'annonce de l'armée, une explosion de joie a retenti au Caire. 

La TV encerclée. Des militaires égyptiens appuyés par des véhicules blindés ont pris position mercredi aux abords des studios de la télévision publique dans le centre du Caire.

Des dizaines de blindés de l'armée égyptienne se sont déployés mercredi en fin d'après-midi aux abords de rassemblements des partisans du président islamiste au Caire. L'armée égyptienne a déroulé des fils de fer barbelés autour de la caserne où se trouve Mohamed Morsi.