Egypte: 29 vols pour rapatrier les Britanniques de Charm el-Cheikh

  • A
  • A
Egypte: 29 vols pour rapatrier les Britanniques de Charm el-Cheikh
@ RUSSIA'S EMERGENCY MINISTRY / AFP
Partagez sur :

Le premier avion rapatriant des Britanniques a décollé de Charm el-Cheikh. 

Vingt-neuf vols sont prévus vendredi pour rapatrier les touristes britanniques de Charm el-Cheikh, la station balnéaire égyptienne d'où avait décollé samedi l'avion russe qui a explosé en vol avec 224 occupants, a annoncé l'aviation civile égyptienne. Londres avait suspendu tous les vols de compagnies britanniques au départ de Charm au surlendemain du drame. Quelque 20.000 touristes britanniques sont toujours à Charm el-Cheikh et le gouvernement britannique avait annoncé jeudi qu'il autorisait des compagnies à les rapatrier à partir de vendredi.

La nervosité des compagnies aériennes. Des milliers de touristes britanniques attendaient donc vendredi de pouvoir quitter Charm el-Cheikh par des vols spéciaux. Illustrant la nervosité des compagnies aériennes, la néerlandaise KLM a interdit "par précaution" les bagages en soute sur son vol Le Caire-Amsterdam vendredi, après que Londres et Washington ont ouvertement évoqué la piste d'une bombe à bord.

Une foule à l'aéroport de Charm-el-Cheikh. L'une des compagnies britanniques censées ramener les quelque 20.000 vacanciers, EasyJet, a affirmé que les autorités égyptiennes avaient suspendu les atterrissages de ces compagnies à Charm el-Cheikh. "Cela veut dire que 8 des 10 vols d'EasyJet prévus (vendredi) ne vont plus pouvoir opérer", a-t-elle dit dans un communiqué sans préciser les raisons de cette interdiction. Elle a ajouté "travailler avec le gouvernement britannique pour trouver une solution" ainsi que sur "un plan d'urgence" lui permettant d'opérer une fois obtenue la permission de voler.

En fin de matinée, les voyageurs britanniques embarquaient à bord deux avions d'EasyJet qui devaient décoller incessamment, selon un journaliste de l'AFP sur place. Une foule de ces touristes affluaient à l'aéroport de Charm el-Cheikh cherchant un vol. Ils transportaient pour la plupart des bagages normaux et non pas seulement des bagages à main, les seuls qui seront autorisés selon Londres, sur les vols des compagnies britanniques.