Ebola : la patiente espagnole "a vaincu la maladie"

  • A
  • A
Ebola : la patiente espagnole "a vaincu la maladie"
Teresa Romero, l'aide-soignante espagnole qui lutte contre Ebola dans un hôpital de Madrid va mieux.@ Reuters
Partagez sur :

BONNE NOUVELLE - La première malade hors d'Afrique n'a plus de charge virale, a annoncé le gouvernement.

Elle était la première personne à avoir contracté le virus hors du continent africain. L'infirmière espagnole est aujourd'hui hors de danger. Le virus n'est plus présent dans son organisme, a indiqué le gouvernement espagnol après un test pratiqué dimanche.

>> LIRE AUSSI - Décès d'Ebola aux Etats-Unis : une erreur de diagnostic admise

Un autre test à venir. Le résultat du test pratiqué à Teresa Romero, 44 ans, qui avait été hospitalisée le 6 octobre à l'hôpital Carlos III de Madrid, "est négatif", a indiqué le Comité interministériel chargé du suivi du virus. Elle sera soumise à un nouveau test "dans les prochaines heures", précise le Comité, qui ajoute que "l'état de santé de la patiente (...) connaît une évolution favorable".

"J'ai failli partir". "Je suis très heureux aujourd'hui parce qu'on peut dire que Teresa a vaincu la maladie", a déclaré son époux, Javier Limon, dans une vidéo amateur filmée dans la chambre d'hôpital où il est gardé en observation. Comme lui, 14 autres personnes ont été hospitalisées par précaution à l'hôpital Carlos III. Aucune d'entre elles ne présentait de symptômes dimanche, selon le Comité.

"Ses résultats sont négatifs. (...) On s'est mises à pleurer, à rire toutes les deux", a témoigné une amie de l'aide-soignante. "Elle a très envie de sortir. (...) Elle se lève déjà et mange presque de tout", a-t-elle ajouté avant de confier que Teresa Romero, qui a lutté pour sa survie lors des premiers jours de son hospitalisation, lui avait également dit : "J'ai failli partir".

Soignée avec du Zmapp. L'infirmière âgée de 44 ans a contracté la maladie le mois dernier alors qu'elle soignait deux prêtres espagnols contaminés en Sierra Leone et au Liberia, qui sont par la suite décédés.

La patiente de 44 ans a reçu vendredi soir une dose du médicament expérimental Zmapp.

>> Pourquoi Ebola revient-il en force maintenant ? La réponse avec la rédaction d'Europe1:



Pourquoi Ebola revient-il en force maintenant ?par Europe1fr