Ebola : l’épidémie touche désormais le Sénégal

  • A
  • A
Ebola : l’épidémie touche désormais le Sénégal
@ Reuters
Partagez sur :

Le ministère sénégalais de la Santé a confirmé avoir mis en quarantaine un jeune Guinéen, testé positif au virus. 

L’INFO. C’est un nouveau pays touché. Un premier cas de fièvre Ebola a été confirmé au Sénégal. D’après les premiers éléments, dévoilés par la ministre de la Santé sénégalaise Awa Marie Coll-Seck, le malade est un ressortissant guinéen.

Il a par ailleurs été précisé que l’homme venait d'arriver de Guinée voisine, où s'est déclarée, en mars dernier, l'épidémie qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest. Deux jours avant cette annonce, les services de santé guinéens avaient fait état mercredi de "la disparition d'une personne infectée par le virus Ebola qui se serait rendue au Sénégal".

La ministre a ajouté que le jeune Guinéen, testé positif au virus, a été "aussi tôt mis en quarantaine". "Le dispositif a été renforcé pour éviter la dissémination de la maladie à partir de ce cas importé", a-t-elle assuré.

>> A LIRE AUSSI - Ebola : gare aux prétendus "remèdes miracles"

Plus de 1.500 morts

Entre cinq et six pays touchés. Avant l'annonce de ce cas au Sénégal, l'épidémie de cette maladie particulièrement virulente touchait jusqu'alors quatre pays, la Guinée, le Sierra Leone, le Liberia et le Nigeria. Le Sénégal serait donc le cinquième. L’inquiétude grandit aussi en République démocratique du Congo, où un deuxième foyer, distinct du premier, serait apparu, et aurait déjà fait une quinzaine de mort. Ce qui n’a pas été confirmé, pour l’heure, par l’OMS.

>> A LIRE AUSSI - "L'épidémie de peur tue aussi"

L’épidémie de cette fièvre hémorragique, la plus grave depuis sa découverte en 1976, a déjà fait plus de 1.500 morts selon le dernier bilan, communiqué jeudi, par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).