Eaux de baignade de plus en plus propres en Europe, se félicite l'UE

  • A
  • A
Eaux de baignade de plus en plus propres en Europe, se félicite l'UE
La Grèce fait partie des bons élèves en matière de qualité des eaux.@ ARIS MESSINIS / AFP
Partagez sur :

L'eau des plages d'Europe est de plus en plus propre, s'est réjouie mercredi l'Agence européenne pour l'environnement.

L'eau des plages d'Europe est de plus en plus propre, une grande majorité d'entre elles satisfaisant aux normes de l'Union européenne, s'est félicitée mercredi l'Agence européenne pour l'environnement.

84% des sites d'une propreté "excellente". Selon l'AEE, la qualité de l'eau a atteint ou dépassé un niveau satisfaisant dans 96,1% des 21.000 lieux de baignade inspectés en 2015, soit 0,9 point de mieux que l'année précédente. Plus de 84% des sites (dans l'UE, en Suisse et en Albanie) ont même une eau d'une propreté "excellente". En 1991, il n'y en avait que 56%. "Tel est le résultat de 40 années d'investissements dans l'amélioration des infrastructures de gestion de l'eau et des eaux usées", a commenté dans un communiqué le commissaire européen à l'Environnement Karmenu Vella.

Les meilleurs plages à Chypre, en Grèce, en Croatie ou encore en Allemagne. Les meilleures plages sont au Luxembourg, à Chypre, Malte, en Grèce, en Croatie, en Allemagne et en Autriche, autant de pays où l'eau est d'une propreté excellente dans plus de 90% des cas. "Plusieurs grandes zones et villes touristiques telles que Blackpool, Copenhague et Munich commencent aussi à recueillir les fruits des investissements réalisés pour améliorer les systèmes d'épuration des eaux usées, ce qui se traduit par des sites de baignade plus propres dans les zones portuaires, le long des cours d'eau urbains et sur les plages fluviales", a souligné l'AEE.

La France et l'Italie mauvais élèves. La France et l'Italie ont le plus grand nombre de sites à l'eau de qualité insuffisante, avec 95 chacune. Mais en pourcentage, les moins bons élèves sont la Grande-Bretagne (4,9%), l'Irlande (4,4%) et les Pays-Bas (3,4%). "Les sources principales de pollution sont les eaux usées et les eaux de drainage des exploitations et terres agricoles", a rappelé l'Agence.