Duisbourg : les autorités en accusation

  • A
  • A
Duisbourg : les autorités en accusation
@ MAXPPP
Partagez sur :

Au lendemain de la bousculade qui a coûté la vie à 19 personnes, beaucoup de questions se posent.

Les autorités de la ville allemande de Duisbourg et les organisateurs de la Love Parade sont sur le grill, au lendemain d’une bousculade monstre près d’un tunnel de la ville, qui a coûté la vie à 19 personnes. Une enquête judiciaire a été ouverte pour définir les circonstances du drame et les éventuelles responsabilités,

Le président du syndicat national de la police, Rainer Wendt, a accusé les autorités de Duisbourg d'être responsables de la tragédie. "Je les avais prévenues il y a un an. La ville de Duisbourg n'est pas faite pour la Love Parade. Elle est trop petite pour un tel spectacle", a-t-il affirmé au quotidien Bild. Duisbourg compte 500.000 habitants. Le responsable local des pompiers aurait également dit au maire que la zone retenue pour le festival n'était assez grande pour accueillir la foule, selon le journal Kölner Stadt-Anzeiger.

"La Love Parade n’est plus"

La bousculade mortelle s'est produite aux abords d'un tunnel, seule voie d'accès pour plus d'un million de fêtards qui ont participé à la Love Parade sur le terrain de l'ancienne gare de fret. La plupart des personnes décédées, âgées de 20 à 40 ans, ont été trouvées près de deux escaliers métalliques situés à une entrée du tunnel. A ce niveau, la rue menant au festival est surplombée par deux pentes raides dont les accès étaient interdits par des barrières, selon les autorités.

Le propriétaire de la marque Love Parade, le fondateur de la chaîne de salles de sport "low cost" McFit Rainer Schaller, a annoncé qu'il n'y aurait pas de nouvelle édition de la fête qui avait vu le jour en 1989 à Berlin. "La Love Parade a toujours été une fête pacifique et enjouée qui est désormais assombrie pour toujours par les tragiques événements d'hier", a-t-il dit. "Par respect pour les victimes, leurs familles et leurs amis, nous allons mettre fin à cette manifestation. La Love Parade n'est plus."