Duck Dynasty, les affreux jojos de la télé américaine

  • A
  • A
Duck Dynasty, les affreux jojos de la télé américaine
@ MAXPPP
Partagez sur :

DÉRAPAGES EN SÉRIE - Le héros très "redneck" de l’émission de téléréalité qui fascine les Américains multiplie les polémiques.

L’INFO. Chez les Robertson, on porte la barbe, on croit en Dieu et on adore les armes à feu. Cette riche famille de Louisiane, au sud des Etats-Unis, dirige une entreprise florissante d’articles pour la chasse au canard et étale son quotidien dans une émission de téléréalité baptisée "Duck Dynasty". Ce show, diffusé sur la chaîne A&E, est l’émission la plus regardée de toute l’histoire du câble américain. Et peut-être aussi la plus controversée, après une sortie homophobe du patriarche, Phil Robertson.

Un "phénomène culturel". Le succès de "Duck Dynasty" est tel que le patron de la chaîne assure qu’il ne s’agit plus seulement une émission de télé-réalité, mais d’un "phénomène culturel". Chaque épisode hebdomadaire attire entre 6 et 11 millions de téléspectateurs avides de connaître la suite des aventures de ces "rednecks" ("bouseux") à l’accent du sud.

La bande-annonce de l'émission :

Des déclarations homophobes. Mais à la mi-décembre, Phil Robertson, qui est aussi prêcheur évangéliste, dérape sérieusement. Dans une interview au magazine GQ, le patriarche du clan juge l’homosexualité "bestiale" et ajoute que "les adultères, les idôlatres, les hommes prostitués, les délinquants homosexuels, les avares et les ivrognes n’héritent pas du royaume de Dieu". Il faut tout de même propager la parole de Dieu auprès de tout le monde, poursuit-il, "qu’ils soient homosexuels, alcooliques ou terroristes", et laisser "Dieu faire le tri".

la famille robertson, e1default

Viré de sa propre émission. Bien embarrassée, la chaîne A&E prend la décision de suspendre Phil Robertson du show le 18 décembre. Loin de présenter des excuses, le patriarche en tenue de camouflage réitère ses propos dans son église, à West Monroe, assurant que l’homosexualité est un "péché", raconte Time. Entre-temps, les médias américains, friands de ce genre de scandale, découvrent dans l’entretien de Phil Robertson d’autres "pépites", notamment sur les travailleurs noirs de Louisiane, qui auraient été selon lui plus heureux avant l’époque de la lutte pour les droits civiques.

Sarah Palin 930x620

Sarah Palin prend sa défense. Cela peut sembler étonnant, mais l’hurluberlu a ses défenseurs dans le camp républicain. A commencer par Sarah Palin, star du Tea Party et ex-gouverneur d’Alaska, pour qui l’éviction de Phil Robertson est une atteinte à la liberté de parole, indique Politico. Même son de cloche du côté de Ted Cruz, le gouverneur du Texas, et de Bobby Jindal, gouverneur de Louisiane. L’adjoint de ce dernier, Jay Dardenne, est aussi monté au créneau pour défendre une émission qu’il juge importante pour l’économie de la Louisiane. Des dizaines de milliers de téléspectateurs ont aussi signé une pétition pour réclamer le retour de Phil Robertson.

phil robertson, 400 e1default

Le patriarche réintégré. Et ça a marché : le 27 décembre, A&E a annoncé la réintégration du patriarche. "Duck Dynasty n’est pas une émission sur les opinions d’un seul homme. C’est une émission qui parle de la famille, d’une famille que l’Amérique a appris à aimer", peut-on lire dans le communiqué de la chaîne. De nouveaux épisodes seront filmés à partir d’avril 2014. La controverse semble en tout cas avoir profité à l’émission, puisque les produits dérivés s’arrachent. L’album de chansons de Noël interprétées par le clan Robertson fait un carton et se vend même mieux que ceux d’Eminem et Katy Perry, selon le site Billboard. Quant à la polémique, elle est loin d’être terminée. Dans une vidéo datant d’il y a quatre ans, exhumée des tréfonds du web par des blogueurs, le prêcheur à barbe donne quelques conseils aux jeunes hommes, à commencer par celui d’épouser "des filles de 15 ou 16 ans".