DSK : une accusatrice "sans histoires"

  • A
  • A
DSK : une accusatrice "sans histoires"
Nafissatou Diallo est employée au Sofitel de N ew York depuis trois ans.@ REUTERS
Partagez sur :

PORTRAIT - La victime présumée de DSK réside dans le quartier populaire du Bronx, à New York.

On en sait chaque jour un tout petit peu plus sur l’accusatrice de Dominique Strauss-Kahn. Nafissatou Dialo, 32 ans, d’origine guinéenne, est celle par qui le scandale est arrivé. La jeune femme, décrite par une employée modèle par son employeur, aurait subi les agressions sexuelles du patron du FMI, samedi. Depuis, elle n’est pas rentrée chez elle, dans le quartier new-yorkais du Bronx.

Ses voisines parlent d'une femme "sans histoires" :

"Ça a été un sacré choc"

Nafissatou Diallo habite avec sa fille Dana, âgée de 16 ans, dans un petit appartement dans un immeuble en brique rouge, dans le cœur de ce quartier populaire. La cage d’escalier est délabrée, l’ascenseur un peu bringuebalant. C’est au 4e étage qu’elle s’est installée l’hiver dernier

"Elle est toujours très calme. Je ne l’ai jamais vue s’énerver", raconte sur Europe 1 un jeune voisin, Lui, évoquant une femme discrète, assez jolie et "sans histoire". "Je la croise quand elle part travailler ou parfois quand elle rentre. Mais je vois surtout sa fille, une fille très sympa. Et sa mère est vraiment gentille. Ça a été un sacré choc."

"Il ne mérite pas d'être un jour président"

Le choc a été rude aussi pour cette voisine du deuxième étage, Rosa, très en colère lorsqu’elle découvre dans la presse le visage impassible de DSK. "Je pense qu’elle ne méritait vraiment pas ça", déplore-t-elle. "Voyez ce que cet homme lui a fait. Il ne mérite pas d’être un jour président. Je l’ai vu dans le journal. C’est comme s’il n’avait aucune compassion pour elle. Rien du tout."

Nul ne sait pour l’heure où se trouve Nafissatou Diallo, pistée par la presse américaine. Et personne ne peut dire si, lorsque cette affaire sera derrière elle, elle reprendra son service au Sofitel de New York, théâtre de l’agression présumée.

>> Retrouvez toutes les dernières informations sur l'affaire DSK en cliquant ici.