DSK sort menotté, sa comparution reportée

  • A
  • A
DSK sort menotté, sa comparution reportée
@ Reuters
Partagez sur :

Le patron du FMI a quitté le commissariat dimanche. Il doit comparaître devant le juge lundi.

Finalement, DSK a quitté, menotté dans le dos dimanche soir le commissariat de New York où il était détenu depuis samedi. Le patron du FMI, l'air fatigué environ trente heures après son interpellation à bord d'un avion d'Air France, est sorti du bâtiment situé dans le quartier de Harlem avant de monter à l'arrière d'une voiture de police banalisée, assis entre deux policiers.

Il n'a pas dit un mot devant la foule des journalistes qui attendaient sa sortie depuis la veille au soir et son inculpation pour tentative de viol à l'encontre d'une femme de chambre de son hôtel new-yorkais.

Les images de sa sortie du commissariat :

La police a fourni des informations contradictoires concernant la destination vers laquelle il devait être conduit.On ignore s'il devait être emmené au dépôt du palais de justice de Manhattan ou être conduit dans les services médico-légaux pour y subir des examens corporels.

Comparution reportée à lundi

Sa comparution en audience préliminaire devant un tribunal de New York a été reportée à lundi, selon les informations recueillies par Europe 1, le temps de procéder à des examens corporels médico-légaux.

"Notre client a volontairement consenti à un examen scientifique et médico-légal ce soir à la demande du gouvernement et compte tenu de l'heure nous avons convenu de reporter la lecture de l'acte d'accusation à demain matin", a expliqué l'avocat William Taylor, qui s'adressait aux journalistes devant le palais de justice de Manhattan. Selon lui, Dominique Strauss-Kahn est "fatigué mais va bien".

Le FMI attend d'en savoir plus

Dominique Strauss-Kahn est accusé d'avoir agressé dimanche une femme de chambre âgée de 32 ans dans la suite qu'il occupait à l'hôtel Sofitel de Manhattan. Interrogé depuis samedi soir, il a été formellement identifié par la plaignante lors d'une présentation parmi plusieurs autres personnes.

A Washington, la réunion du conseil d'administration du FMI pour discuter de l'arrestation de son directeur général a été reportée en attendant les développements de l'enquête menée par la police de New York."La réunion d'information informelle prévue du conseil d'administration a été retardée dans l'attente de nouveaux développements à New York", a dit William Murray, porte-parole de l'institution.