DSK : qui porte plainte contre qui ?

  • A
  • A
DSK : qui porte plainte contre qui ?
@ REUTERS
Partagez sur :

De New York à Paris, les accusations se multiplient dans cette affaire à multiples rebondissements.

La plainte déposée par Tristane Banon contre DSK pour tentative de viol est actuellement "à l'étude" par le Parquet de Paris. En réponse à cette démarche, l'ancien patron du FMI a porté plainte contre l'écrivaine pour dénonciation calomnieuse. Europe 1.fr passe en revue les différentes plaintes déposées ou sur le point de l'être.

Tristane Banon accuse DSK de tentative de viol. La plainte de l’écrivaine pour tentative de viol contre Dominique Strauss-Kahn a été reçue mercredi 6 juillet par le parquet de Paris, où elle est "à l'étude". "Je n'en peux plus d'entendre dire que je suis une menteuse du fait que je ne porte pas plainte", a expliqué Tristane Banon pour justifier ces huit ans d'attente. Les faits allégués par Tristane Banon se seraient produits dans un appartement parisien, dans le cadre de la préparation d'un livre, paru en novembre 2003. La mère de la journaliste, Anne Mansouret, vice-présidente PS du conseil général de l'Eure, avait initialement dissuadé sa fille de porter plainte. Après, dans un premier temps, avoir refusé de "lier la parole de Tristane Banon a un dossier américain", Me David Koubbi a franchi l'Atlantique cette semaine pour rencontre Kenneth Thompson, démentant toutefois "tout changement stratégique".

DSK accuse Tristane Banon de dénonciation calomnieuse. DSK "a pris connaissance" de la plainte de Tristane Banon à son encontre, or il "a toujours affirmé que les faits évoqués par Mme Banon depuis 2007 étaient imaginaires", indique un communiqué diffusé par ses avocats. L'ex-patron du FMI "note que cette plainte intervient fort opportunément pour la plaignante au moment même où le caractère mensonger des accusations dont il a été l'objet aux Etats-Unis ne fait plus aucun doute", est-il souligné. Par conséquent, "Dominique Strauss-Kahn a chargé Me Henri Leclerc et son associée Me Frédérique Baulieu, qui ont accepté, de la défense de ses intérêts aux côtés de Me Jean Veil", poursuit le communiqué ajoutant que "Mes Leclerc et Baulieu ont été chargés de rédiger une plainte en dénonciation calomnieuse contre Mme Banon".

Brigitte Guillemette charge Anne Mansouret. L'ex femme de DSK, mère de Camille Strauss-Kahn, est très remontée contre Anne Mansouret, la mère de Tristane Banon. Dans une interview accordée au nouvelobs.com, Brigitte Guillemette annonce qu'elle va porter plainte contre Anne Mansouret, "parce que rien de ce que cette femme raconte n'est vrai : je ne suis pas une de ses proches, ma fille Camille n'a jamais été une amie de Tristane Banon. Tous les propos qu’elle me prête sont faux. Nous sommes pris dans un délire glauque et malsain qu’il est grand temps de stopper", justifie Brigitte Guillemette, par ailleurs marraine de Tristane Banon. Anne Mansouret dit n'avoir reçu aucune plainte, et se dit "déçue car j'ai toujours dit que je considérais Brigitte Guillemette comme une amie. Elle a été là dans mes moments difficiles, et je l'ai été dans les moments difficiles qu'elle a également connus".

François Hollande met en garde. Il ne l'a pas encore fait, mais le candidat à la primaire socialiste a prévenu mercredi 20 juillet qu'ils poursuivraient ceux "qui tenteraient de l'impliquer" dans l'affaire DSK/Banon, avec laquelle il n'a "aucun lien". "Si quoi que ce soit était fait pour m'impliquer, me citer, dans cette affaire, je me réserve les moyens d'engager des poursuites" dans ce qui apparaîtrait alors à ses yeux comme "une opération", "une manipulation politique". Depuis quelques jours, le Parti socialiste fait bloc derrière son ancien Premier secrétaire, et s'en prend même à l'UMP, coupable selon lui de manipulations.