DSK en quête de "réconciliation"

  • A
  • A
DSK en quête de "réconciliation"
"Tous les anciens directeurs du FMI peuvent venir au FMI", a indique Christine Lagarde.@ REUTERS
Partagez sur :

Christine Lagarde s'est exprimée sur la visite prévue de DSK au FMI.

Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international, a estimé vendredi que la visite de DSK, son prédécesseur, au siège du Fonds constituerait un "élément de réconciliation". Dominique Strauss-Kahn a en effet prévu de se rendre à Washington pour rencontrer ses anciens collaborateurs dès la semaine prochaine.

"Dominique Strauss-Kahn a demandé à rencontrer ses ancien collègues, les membres du staff qui le souhaitent, pour tout simplement dire au revoir et avoir je suppose un élément de réconciliation avant de quitter les Etats-Unis", a expliqué Christine Lagarde sur TF1. "Tous les anciens directeurs du FMI peuvent venir au FMI", a-t-elle ajouté.

Pas d'effervescence au FMI

La justice américaine a annoncé mardi l'abandon des poursuites contre DSK. L'ex-patron du FMI a donc pu récupérer son passeport et a fait savoir qu'avant de rentrer en France, il irait à Washington au siège du FMI. "Pour Dominique Strauss-Kahn, c'est très important de retourner au FMI et de repartir dans la dignité", a indique Michel Taubman, biographe de DSK.

Le porte-parole du Fonds a fait savoir que l'ex-directeur "serait le bienvenu". La visite semble toutefois laisser de glace les employés, qui disent avoir autre chose à faire : "Il n'y a pas une personne qui m'ait parlé" de sa venue, a affirmé un employé, ajoutant que si "les gens l'aimaient bien", ils n'ont de toute façon "vraiment pas le temps" de s'occuper de sa venue.