DSK : Diallo aidée par une ONG respectée

  • A
  • A
DSK : Diallo aidée par une ONG respectée
En arrivant aux Etats-Unis, l’accusatrice de DSK est passée par une ONG "au-dessus des soupçons".@ REUTERS
Partagez sur :

En arrivant aux Etats-Unis, l’accusatrice de DSK a fait appel à une ONG "au-dessus des soupçons".

Qui se cache vraiment derrière Nafissatou Diallo ? Celle qui accuse Dominique Strauss Kahn d’agression sexuelle a été présentée à plusieurs reprises par la presse américaine comme étant "une prostituée". Ainsi, une source anonyme du Sofitel assurait que c’était grâce à ses relations douteuses que la jeune femme avait trouvé un emploi au sein du palace new yorkais.

"Une structure au-dessus de tout soupçon"

Pourtant, selon les informations du Journal du Dimanche, la femme de chambre aurait été placée dans l’hôtel de luxe via l’association International Rescue Committee (IRC). Cette organisation humanitaire renommée a été fondée en 1933 par Albert Einstein pour aider les opposants à Adolf Hitler.

Elle aide ses membres à trouver un emploi au moment de l’obtention de leur statut de réfugié politique. Le journal la présente comme "une structure réputée au-dessus de tout soupçon". Contactée par l’hebdomadaire, cette dernière n’a pas souhaité commenter ces informations.

Le syndicat d’hôtellerie au soutien de Diallo

Pour contrer l’image de "prostituée" qui lui est prêtée par la presse, le syndicat du personnel de l’hôtellerie de New York, le "New York hotel trade concil", lui a apporté tout son soutien. Dans un message envoyé à ses membres publié sur son site internet, l’organisation dément fermement les accusations de prostitution dont Nafissatou Diallo fait l’objet.

Si cette nouvelle révélation ne permet pas de tirer de nouvelles conclusions, elle pourrait cependant amener le procureur de New York, Cyrus Vance, à poursuivre l’enquête, au lieu d’abandonner les charges qui pèsent toujours contre DSK.