Double explosion au marathon de Boston

  • A
  • A
Double explosion au marathon de Boston
Au moins deux personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées lundi dans deux violentes explosions survenues près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston.@ Reuters
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Une centaine de personnes auraient également été blessées dans l'explosion de deux bombes.

L'INFO. Ce marathon existe depuis 1987. C'est le plus vieux du monde. Lundi, cet événement, auquel 26.000 personnes participaient, a été endeuillé par la mort d'au moins trois personnes et 100 autres blessées dans l'explosion de deux bombes qui se sont produites près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston dans le Massachusetts, en plein centre de la ville, selon un bilan provisoire de la police. On ne sait toujours pas qui se cache derrière ces attentats.

Les explosions (les images peuvent choquer) : 

Le plan :

plan boston 930

© Capture Facebook Reuters

Un incendie à la bibliothèque d'Harvard.  Une troisième explosion a eu lieu à la Bibliothèque JFK de Boston, a par ailleurs indiqué la police avant de préciser un peu plus tard que l'incident semblait en réalité "être lié à un feu".

Un attentat ? "Deux bombes ont explosé près de la ligne d'arrivée (...) nous travaillons avec la police pour savoir ce qui s'est exactement produit", ont indiqué les organisateurs de marathon sur leur page Facebook. La police a retrouvé "plusieurs engins explosifs" dans la ville de Boston, a indiqué la chaîne NBC News, citant des responsables de l'événement. Les deux explosions, dans un endroit très peuplé, se sont produites à quelques secondes d'intervalle, laissant penser qu'il pourrait s'agir d'un attentat. 

Le président américain Barack Obama a déclaré que ses services ne savaient toujours qui était à l'origine des deux explosions. "Nous ne savons toujours pas qui a commis ces actes, ni pourquoi", a souligné dans la soirée le président américain.

Les témoins. Un coureur canadien ayant terminé la course, Mike Mitchell, a décrit à l'agence Reuters des scènes de panique et parlé d'une "énorme explosion". Une colonne de fumée haute de quinze mètres s'est élevée dans les airs, a-t-il affirmé. "On a entendu deux explosions, et ma cousine devait traverser Commonwealth avenue là où on a entendu l'explosion", a rapporté un témoin à l'AFP, Zara Bielkus, âgée de 30 ans. "Quand on les a entendues, tout le monde s'est regardé et est resté très calme, et la police est venue dans la minute qui a suivi", a-t-elle raconté. "On dit qu'il y a des membres humains, des morceaux de corps", a-t-elle ajouté.

boston 930

© Reuters

Certains blessés ont été traités sur place, la tente médicale à l'arrivée du marathon transformée en salle de triage. D'autres ont été rapidement transportés dans les hôpitaux de la ville. Certains coureurs auraient perdu des bras et des jambes.

obama 930

© Reuters

Obama mobilise les fédéraux. Barack Obama a téléphoné lundi au maire de Boston, Tom Menino, ainsi qu'au gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick, pour leur offrir l'assistance du gouvernement fédéral. L'Attorney General (ministre de la Justice) Eric Holder a mobilisé toutes les ressources du département de la Justice pour enquêter sur les deux explosions, a déclaré un responsable du ministère.

>>> A lire : Obama au téléphone avec le chef du FBI

La sécurité renforcée à New York et à la Maison-Blanche. La président américain a décidé lundi de renforcer la sécurité dans tout le pays. "Nous renforcons la sécurité devant les hôtels et autres lieux connus dans la ville (...) en attendant d'en savoir plus sur ces explosions", a déclaré le porte-parole de la police de New York Paul Browne dans un communiqué.

Le Secret Service, le service de sécurité présidentiel, a renforcé les mesures de sécurité autour de la Maison-Blanche, établissant un cordon de sécurité sur Pennsylvania Avenue, face à la façade de la présidence.

Des agents des services secrets sont postés sur le toit de la Maison-Blanche :

maison blanche 930

© Reuters