Double attentat de Djakarta : la piste islamiste

  • A
  • A
Double attentat de Djakarta : la piste islamiste
Partagez sur :

L'Indonésie privilégie la piste islamiste après les deux attentats qui ont dévasté vendredi matin deux hôtels de luxe de Djakarta.

Les auteurs du double attentat de vendredi contre des hôtels de luxe de Djakarta ont utilisé des méthodes évoquant la marque de fabrique de la Jemaah Islamiah, selon la police indonésienne, mais des experts du contre-terrorisme y voient plutôt l'empreinte d'un groupe dissident mené par l'islamiste radical d'origine malaisienne Noordin Top.

Le gouvernement indonésien a fait de la capture de Noordin Top, déjà soupçonné d'être impliqué dans une série d'attentats meurtriers, sa priorité.

Le double attentat de vendredi contre les hôtels JW Marriott et Ritz-Carlton a fait neuf morts et 53 blessés. Selon les premiers éléments de l'enquête, les kamikazes ont pris une chambre mercredi au Marriott où ils ont assemblé leurs bombes. Un troisième engin découvert au 18e étage du Marriott, dans la chambre 1808, a pu être désamorcé.

La capitale indonésienne n'avait pas été visée par des attentats depuis celui du 9 septembre 2004 qui avait provoqué la mort de 10 personnes devant l'ambassade d'Australie. Un an plus tôt, le 5 août 2003, l'hôtel Marriott avait déjà été victime d'un attentat, attribué au réseau terroriste Jemaah Islamiyah, qui avait tué 12 personnes.