Dopage : Poutine veut des sanctions "individuelles" et non collectives

  • A
  • A
Dopage : Poutine veut des sanctions "individuelles" et non collectives
@ YURI KOCHETKOV / POOL / AFP
Partagez sur :

Le président russe a aussi déclaré mercredi que la Russie devait "tout faire" pour "se débarrasser" du dopage. 

La Russie, accusée de "dopage organisé", doit tout faire pour éradiquer le problème du dopage, a déclaré mercredi soir le président russe Vladimir Poutine, lors d'une réunion avec des responsables sportifs. Il en a aussi appelé à une "enquête interne" ainsi qu'à des sanctions individuelles plutôt que collectives. Mardi, un porte-parole du Kremlin avait rejeté les accusations de dopage lancées lundi contre ses athlètes par l'Agence mondiale antidopage, soulignant l'absence de preuves. 

Un "problème". "Nous devons tout faire en Russie pour se débarrasser de ce problème", a-t-il indiqué, selon les images de la télévision russe, en appelant les responsables sportifs russes à la "coopération la plus ouverte, la plus professionnelle avec les structures internationales antidopage".

"Responsabilité individuelle". "Si quelqu'un viole les règles en vigueur dans le domaine antidopage, la responsabilité doit être individuelle", a aussi déclaré le chef d'Etat russe. "Les athlètes qui n'ont jamais touché au dopage, ne doivent pas pâtir pour ceux qui enfreignent quelque chose", a-t-il souligné.

Enquête en interne. Vladimir Poutine, qui ne s'était pas encore exprimé sur le scandale sur le dopage qui a éclaté lundi, a aussi estimé que la Russie devait "effectuer sa propre enquête interne" afin de pouvoir répondre aux "collègues étrangers" qui "ont des questions".