Donald Trump : le Brexit va donner une "identité" au Royaume-Uni

  • A
  • A
Donald Trump : le Brexit va donner une "identité" au Royaume-Uni
Donald Trump et Theresa May ont tenu une conférence de presse commune à la Maison-Blanche. @ BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
Partagez sur :

Le président américain et la Première ministre britannique Theresa May ont tenu une conférence de presse commune vendredi. 

Le départ des Britanniques de l'Union européenne va donner une "identité" au Royaume-Uni, a estimé vendredi le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse commune à Washington avec la Première ministre britannique Theresa May. "Le Brexit va être une chose merveilleuse pour votre pays", a affirmé Donald Trump, qui venait de recevoir Theresa May à la Maison-Blanche.

"Quand ça va s'aplanir, vous allez avoir votre propre identité, et vous allez avoir les gens que vous voulez dans votre pays." "Et vous allez pouvoir conclure des accords de libre-échange sans avoir quelqu'un qui vous surveille et regarde ce que vous faites", a ajouté le président américain.

Trump dit avoir "une très mauvaise expérience" de l'Union européenne. Donald Trump avait affiché quelques jours avant son investiture sa volonté de conclure "rapidement" un accord commercial avec le Royaume-Uni, qui négocie actuellement les conditions de sa sortie de l'Union européenne. "J'ai une très mauvaise expérience" de l'Union européenne, a fait valoir Donald Trump. Quand "j'ai quelque chose dans un pays" de l'Union européenne, "c'est très, très dur d'obtenir les autorisations".

Trump a promis de soutenir l'Otan "à 100%". La Première ministre britannique a également affirmé que Donald Trump soutenait "à 100%" l'Otan. "Monsieur le président, je crois que vous avez confirmé que vous étiez à 100% derrière l'Otan", a déclaré Theresa May. Donald Trump a maintes fois critiqué l'Alliance atlantique, qu'il avait même jugée récemment "obsolète".

Une visite au Royaume-Uni d'ici la fin d'année. Donald Trump devrait se rendre en visite au Royaume-Uni d'ici la fin de l'année. "J'ai pu aujourd'hui transmettre à Sa Majesté la reine l'espoir que le président et la Première dame se rendront en visite au Royaume-Uni avant la fin de l'année. Et je suis ravie qu'elle ait accepté cette invitation", a déclaré Theresa May en soulignant "l'importance" de la relation entre les deux pays.