Donald Trump raconte son voyage à Paris : "Macron ? C'est un gars génial !"

  • A
  • A
Donald Trump raconte son voyage à Paris : "Macron ? C'est un gars génial !"
Donald Trump estime qu'Emmanuel Macron "adore lui tenir la main" (photo d'archives). @ AFP
Partagez sur :

Une semaine après sa visite en France, le président américain a livré à trois journalistes du New York Times ses impressions sur Emmanuel Macron et le défilé du 14-Juillet. 

L'interview se passe dans le bureau ovale, mercredi. Trois reporters du New York Times interrogent Donald Trump sur ses dernières semaines, et donc sur sa visite à Paris pour le 14-Juillet. Et le président américain s'étend sur le défilé, sa rencontre avec Emmanuel Macron et ses impressions sur le peuple français. 

"Je viens de mettre fin à l'accord de Paris..." Donald Trump raconte d'abord le coup de fil du président français, reçu fin juin, pour l'inviter à Paris. "Il m'a appelé et a dit : 'j'aimerais que vous soyez là, vous honorer en France', à cause du 14-Juillet. Et puis c'est le centenaire de la Première Guerre mondiale. C'est énorme." Trump confie avoir hésité. "J'ai demandé : 'pensez-vous que ce soit une bonne idée pour moi de venir à Paris ? Je viens de mettre fin à l'accord de Paris, la semaine dernière. Est-ce une bonne chose ?' Il m'a répondu : 'ils vous adorent en France'. J'ai dit 'Ok, je ne veux juste pas vous faire de mal.'" 

Macron "intelligent" et "fort". Sur Emmanuel Macron, le président américain ne tarit pas d'éloges. "C'est un gars génial. Intelligent. Fort." Et, à plusieurs reprises : "Il adore me tenir la main". Une référence, peut-être, à la première poignée de mains entre les deux hommes fin mai, considérée par les observateurs comme "réussie" pour Emmanuel Macron. "Il est robuste. Il doit l'être. Je crois qu'il va être un formidable président pour la France", enchaîne Trump. Modeste, il revient aussi sur le dîner partagé par les deux hommes et leurs épouses à la Tour Eiffel, au pied duquel se trouvaient "des milliers et des milliers de personnes, juste parce qu'elles avaient entendu que nous dînions là." 

Le 14-Juillet, un défilé "incroyable". Même enthousiasme sur le défilé du 14-Juillet, "'l'une des plus belles parades" vues par le président américain, qui lui donne même envie d'en "organiser une" sur Pennsylvania Avenue. "On regarde en bas de la rue, et à trois miles (environ 5km, ndlr), il y a l'Arc (de Triomphe, ndlr). Et puis il y avait tous ces soldats. Tout le monde était si fier. (...) Il devait y avoir 200 avions au-dessus de nos têtes. (...) Il y avait peut-être 100.000 uniformes différents, différentes divisions, différents groupes." Il conclut : "c'était une chose incroyable".