"Donald Trump est le candidat du changement face au déclin"

  • A
  • A
Partagez sur :

Evelyne Joslain, spécialiste des Etats-Unis, est l'auteur de Trump: pour le meilleur et pour le pire, explique le phénomène populaire outre-atlantique autour du candidat républicain.

INTERVIEW

Cinq jours après le premier débat qui a opposé les deux candidats à l'élection présidentielle américaine, Évelyne Joslain, spécialiste des États-Unis, auteur de Trump: pour le meilleur et pour le pire*, explique, samedi au micro d'Europe 1, l'engouement populaire outre-atlantique autour du candidat républicain.

"Des gens attendent des heures sous la pluie pour le voir". "Il existe une presse particulièrement biaisée sur Donald Trump", avance d'emblée Evelyne Joslain. Elle-même est membre des Republicans Overseas, une organisation créée en 2013 et permettant aux Américains vivant à l'étranger de suivre les élections, notamment ceux qui seraient tentés pas un vote républicain. La chercheuse ne cache pas son parti pris : "C'était la même chose en 2008, sauf que tout était en faveur d'Obama".

Crédité de 38% d'intention de vote selon un dernier sondage, Donald Trump incarne, d'après Evelyne Joslain, le candidat qui fédère l'Amérique entière : "Des gens attendent des heures entières sous la pluie pour le voir puis entrent dans le calme dans les meetings", explique t-elle. "Clinton n'essaie même pas de faire la même chose, elle sait qu'elle ne réussirait pas". Elle estime d'ailleurs que le débat qui l'a opposé à la candidate démocrate était peu favorable à Trump : "Le modérateur servait la soupe à Clinton et le public lui était hostile", regrette Evelyne Joslain. "On espère qu'il va régler son compte à Clinton, qui est une femme corrompue".

OPA réussie sur le Parti républicain. Selon la spécialiste, pas de comparaison possible entre Donald Trump et les candidats de la droite française : "Le parallélisme est forcément réduit. A la limite, on pourrait penser au mouvement Ukip (le Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni, dirigé par Nigel Farage, ndlr)", précise t-elle. "Il est le candidat du changement face au déclin, qui a fait une OPA réussie sur le parti républicain", sourit Evelyne Joslain. "C'est un phénomène unique, propre aux Etats-Unis".

"Pas que le candidat de l'Amérique blanche et rurale". Evelyne Joslain l'assure, l'électorat ouvrier et blanc a réellement adhéré aux idées de Donald Trump. "Mais pas seulement", insiste la spécialiste : "Ses thèmes sont porteurs, il rassemble beaucoup d'autres gens, comme les intellectuels". Pour elle, le candidat républicain n'est "pas que le candidat de l'Amérique rurale et blanche". Et si Trump réunit autant de monde, c'est pour son programme, notamment "sa volonté de renégocier les marchés internationaux qui sont tous en défaveur des Etats-Unis", répète Evelyne Joslain, qui souhaite aussi montrer que le candidat républicain n'est pas seulement obsédé par l'immigration.

Quid de la politique étrangère ? "Il a des idées novatrices mais c'est là où on l'entend le moins", concède la spécialiste. "On ignore ce qu'il va faire et il reste très prudent". 

*Trump, pour le meilleur et pour le pire, Presse de la Délivrance, 2016.