Donald Trump confirme la tenue du sommet avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour

  • A
  • A
Donald Trump confirme la tenue du sommet avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour
Donald Trump rencontrera bien Kim Jong Un le 12 juin à Singapour.@ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

Annoncé, annulé puis de nouveau envisagé, le sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un aura bel et bien lieu le 12 juin à Singapour, a confirmé le président américain.

Donald Trump devrait finalement rencontre Kim Jong-un le 12 juin. Le président américain a confirmé vendredi la tenue de son sommet avec le dirigeant nord-coréen à Singapour, après avoir reçu pendant plus d'une heure à la Maison-Blanche le bras droit du dirigeant nord-coréen. Devant la presse, le président américain a également affirmé que la Corée du Nord voulait dénucléariser, et a prédit que le dialogue avec Pyongyang serait "un processus couronné de succès".

Pas de nouvelles sanctions infligées à la Corée du Nord. En s'exprimant devant la presse, le président américain a également affirmé que la Corée du Nord voulait dénucléariser, et a prédit que le dialogue avec Pyongyang serait "un processus couronné de succès". Donald Trump, à qui le général Kim Yong-chol a remis une lettre de Kim Jong-un, a également promis que les États-Unis n'imposeraient pas de nouvelles sanctions à la Corée du Nord pendant les négociations.

"Je ne veux plus utiliser le terme 'pression maximale'. Je ne veux plus utiliser ce terme. Nous nous entendons bien. Vous voyez notre relation", a-t-il déclaré aux reporters sur la pelouse de la Maison-Blanche, après avoir raccompagné Kim Yong-chol à sa voiture. Les deux hommes se sont entretenus dans le Bureau ovale pendant près d'une heure et 20 minutes, dans une nouvelle manifestation de la détente spectaculaire entre les deux pays, à pleine plus d'une semaine après que Donald Trump eut décidé d'annuler le sommet du 12 juin. 

Une "issue très positive à la fin". "Je n'ai jamais dit que ce serait réglé en une réunion. On parle d'années d'hostilités et de problèmes", a-t-il cependant mis en garde, avant de prédire qu'"à la fin, il y aura une issue très positive". Concernant la dénucléarisation du régime de Pyongyang, il a assuré : "Je sais qu'ils veulent le faire. Ils veulent d'autres choses similaires. Ils veulent se développer en tant que pays. Cela va se faire, je n'ai aucun doute".