Donald Trump annonce avoir déclassifié la note critiquant le FBI

  • A
  • A
Donald Trump annonce avoir déclassifié la note critiquant le FBI
Trump a autorisé la publication de cette note jugée explosive. @ MANDEL NGAN / AFP
Partagez sur :

Une note confidentielle rédigée par un élu républicain et critiquant l'attitude du FBI lors de l'enquête sur l'ingérence russe, a été publiée vendredi. 

Donald Trump a autorisé vendredi la publication d'une note confidentielle rédigée par la majorité républicaine accusant le FBI et le ministère de la Justice de parti-pris à son encontre dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016. Cette note a été publiée dans la foulée par la commission du Renseignement de la Chambre des représentants américaine.

L'enquête russe "politisée" selon Trump. Donald Trump avait en début de journée accusé les directions du FBI et du ministère de la Justice, qu'ils a pour certains d'entre eux nommés à leur poste, de "politiser" l'enquête russe dans un sens favorable à l'opposition démocrate. "Au sommet, direction et enquêteurs du FBI et du département de la Justice politisent le processus d'enquête en faveur des démocrates au détriment des républicains - c'est quelque chose qui aurait été impensable il y a peu de temps encore", écrit sur Twitter le président américain, qui rend hommage en revanche aux employés "de base" des deux institutions. La note sur l'ingérence russe est très commentée aux Etats-Unis parce que le président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, Devin Nunes, l'aurait modifiée après le vote des parlementaires censé lui donner sa forme définitive.

Un tribunal induit en erreur d'après la note. La note commandée par Devin Nunes vise à montrer que le FBI et le ministère de la Justice ont induit en erreur un tribunal en demandant l'extension de la surveillance électronique du conseiller de campagne de Donald Trump, Carter Page, selon plusieurs personnes au fait du dossier. Le FBI a exprimé mercredi ses "sérieuses préoccupations" concernant l'exactitude du mémo en question. L'enquête russe menée par le procureur spécial Robert Muller est issue de celle sur la Russie effectuée par le FBI après le limogeage par Donald Trump de son directeur James Comey tandis que l'attorney general (ministre de la Justice) Jeff Sessions se récusait de l'enquête. La Russie dément être intervenue dans la campagne présidentielle. Donald Trump, qui a accusé Robert Mueller et ses services de mener une chasse aux sorcières, a nié toute collusion avec la Russie ou vouloir faire obstruction à la justice. 

Les démocrates avertissent Trump de ne pas limoger le procureur spécial sur la Russie.
Les responsables de l'opposition démocrate ont solennellement mis en garde Donald Trump vendredi de ne pas prendre pour prétexte la publication d'une note mettant en cause le FBI pour limoger les principaux responsables de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle. "Limoger Rod Rosenstein (le numéro deux du ministère de la Justice, ndlr), des dirigeants du ministère de la Justice, ou Bob Mueller (le procureur spécial en charge de l'enquête sur l'ingérence russe), pourrait créer une crise constitutionnelle sans précédent" depuis l'ère Nixon, avertissent les leaders démocrates au Congrès dans une lettre au président.