Domodedovo : une sécurité insuffisante ?

  • A
  • A
Domodedovo : une sécurité insuffisante ?
Le président russe, Dmitri Medvedev, en réunion d'urgence après l'attentat à l'aéroport Domodedovo.@ REUTERS
Partagez sur :

La direction de l'aéroport "devra répondre de tout", a prévenu le président russe. Une enquête a été ouverte.

Les responsables de l’aéroport de Domodedovo, à Moscou, vont devoir se justifier après l’attentat-suicide dans la zone d’arrivée de l’établissement, lundi. Le comité d'enquête russe a ouvert mardi une enquête pour violation des règles de sécurité, après celle pour terrorisme, a annoncé le comité d'enquête.

Pour le président russe, "ce qui s'est passé montre qu'il y a eu clairement des violations de la sécurité. Il a vraiment fallu en faire pour apporter, ou faire passer une telle quantité d'explosifs" dans l'aéroport".

L’aéroport rejette toute responsabilité

C’est pourquoi Dmitri Medvedev a indiqué que la direction de l’aéroport devra répondre de cet attentat. Pour le chef de l’Etat, ils auront également à expliquer comment le kamikaze présumé a pu pénétrer dans l'aéroport muni de ses explosifs. "Tous ceux qui ont des responsabilités, ceux qui prennent des décisions et la direction de l'aéroport devront répondre de tout. C'est un acte de terreur. C'est une tragédie", a insisté le président.

De son côté, l'aéroport Domodedovo a rejeté toute responsabilité dans l’attentat, assurant que toutes les mesures de sécurité avaient été respectées.

En 2004, la sécurité en cause

C'est de Domodedovo qu'avaient décollé en août 2004 deux avions de ligne que deux femmes kamikazes originaires du Caucase du Nord avaient fait exploser peu après, faisant 90 morts. L'enquête avait révélé qu'elles avaient soudoyé les services de sécurité.

Domodedovo est le principal aéroport russe en termes de voyageurs, avec environ 22 millions de passagers en 2010. Au total, 77 compagnies y travaillent dont British Airways et la Lufthansa.