Dispositif de sécurité sans précédent à Madrid pour le Nouvel An

  • A
  • A
Dispositif de sécurité sans précédent à Madrid pour le Nouvel An
La mairie de Madrid a mis en place jeudi un dispositif sécuritaire sans précédent pour le réveillon du nouvel an.@ CURTO DE LA TORRE / AFP
Partagez sur :

La mairie de Madrid a mis en place jeudi un dispositif sécuritaire sans précédent pour le réveillon du Nouvel An, limitant pour la première fois l'affluence à la Puerta del Sol.

A l'instar de la capitale française, la mairie de Madrid a mis en place jeudi un dispositif sécuritaire sans précédent pour le réveillon du nouvel an, limitant pour la première fois l'affluence à la Puerta del Sol où des milliers de personnes viennent engloutir douze grains de raisin aux coups de minuit.

Aucune menace ni inquiétude particulières. Bien que le pays soit placé au niveau 4 (sur 5) d'alerte antiterroriste, la mairie n'a clairement mentionné aucune menace ni inquiétude particulières. Depuis les attentats du 13 novembre à Paris, les autorités espagnoles évitent tout message de nature à inquiéter la population.

"Cette année pour la première fois, l'affluence sera limitée à 25.000 personnes maximum à la Puerta del Sol au moment où sonneront les cloches (soit 2,6 personnes par mètre carré)", a annoncé la mairie dans un communiqué.
Située au coeur de la capitale espagnole et centre symbolique du pays, la place de la Puerta del Sol ("porte du soleil") peut habituellement contenir près de 40.000 personnes.
Cette année, 600 agents de la police et des services de secours seront mobilisés dans la capitale, où un "dispositif spécial" vise à prévenir d'"éventuels incidents".

"Le contrôle sera plus minutieux". Trois heures avant minuit, la place de la Puerta del Sol sera totalement évacuée puis les accès seront soigneusement filtrés à quatre entrées. "Le contrôle sera plus minutieux" que les années précédentes, a confirmé à l'AFP une porte-parole de la mairie.  Les agents procéderont notamment à des "fouilles corporelles superficielles" pour éviter que ne soient introduits sur la place "des pétards, des feux de Bengale, des objets en verre ou contondants pouvant être utilisés comme projectiles et mettre en péril la sécurité du public", selon le communiqué.