Didier François : "je retrouve ma radio, mon métier"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Notre grand reporter, libéré samedi, raconte les difficiles conditions de sa détention en Syrie.

Libres ! Samedi, notre confrère et grand reporter d’Europe 1 a été libéré, tout comme les trois otages retenus en Syrie depuis 10 mois, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres. Il était l’invité d’Europe 1, lundi matin : "c’est très sympa de retrouver ses marques, ses amis. Il y a beaucoup d’excitation, d’émotion. Je retrouve ma radio, mon métier. Je savais que tout le monde était derrière. Je savais que tout était fait, que tout le monde était mobilisé, qu’ils n’avaient pas attendu une seconde. Peur, oui, évidemment, parce que rien n’est garanti. Ce que je savais, c’est que tout serait fait pour nous soutenir. Cela fait 30 ans que je fais des zones de guerre, donc le risque, je le connais. J’ai eu des simulacres d’exécution des pistolets posés sur la tempe, sur le front. Mais cela ne m’a pas trop inquiété car on voyait que c’était de la pression."



Didier François, ex-otage à Europe 1 et...par Europe1fr
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

RECIT - Les journalistes libérés à l'heure des retrouvailles

L'ESSENTIEL - Otages en Syrie : retour en France dimanche matin

RECIT - Otages : ce qu'on sait des conditions de leur libération

ON NE LES OUBLIE PAS - Deux otages français encore détenus dans le monde