Didier François : "il fallait y aller, c’est indiscutable"

  • A
  • A
Didier François : "il fallait y aller, c’est indiscutable"
@ Europe1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le grand reporter d'Europe 1, libéré samedi, ne regrette pas une seconde d'avoir été en Syrie

Libre depuis samedi, Didier François, grand reporter d’Europe 1, était de retour lundi matin, chez lui, "heureux de retrouver [sa] radio et son métier". Au micro de Thomas Sotto, il était accompagné d’Edouard Elias, autre otage libéré : "j’ai dormi comme un bébé ! Il y a eu des hauts et des bas, mais on revient en bonne santé, on peut marcher, c’est l’essentiel. C’est le risque du métier que l’on a choisi, même si je ne sais pas si j’en étais conscient." Pour Didier François, "il fallait y aller, c’est indiscutable. On apprend le mardi l’utilisation des armes chimiques, on a pris l’avion, et c’était une excellente décision de la direction. On n’est pas des inconscients mais l’utilisation d’armes chimiques d’un régime contre sa population, ce n’est pas anodin. C’est notre métier de trouver des témoignages et des les rapporter. Si on ne fait pas ça, à quoi sert-on ?"

Retrouvez l'intégralité de l'interview :



Didier François et Edouard Elias de retour à...par Europe1fr
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

EN IMAGES - Didier François est de retour à Europe 1 !

RECIT - Les journalistes libérés à l'heure des retrouvailles

L'ESSENTIEL - Otages en Syrie : retour en France dimanche matin

RECIT - Otages : ce qu'on sait des conditions de leur libération

ON NE LES OUBLIE PAS - Deux otages français encore détenus dans le monde